Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Encore une bonne nouvelle pour les voyageurs. L'Europe planche pour rétablir la libre-circulation au sein de la zone Schengen. Augustin de Romanet, le PDG d'ADP est confiant quant à une levée des contrôles dans les aéroports pour la zone Schengen...

La Commission Européenne veut harmoniser les procédures de voyage au sein de l'Union Européenne et adapter les règles qui s'appliquent en fonction des zones du continent afin de rétablir la libre-circulation dans la zone Schengen.

Pas de test entre zones vertes

Ainsi les personnes arrivant d'une zone verte ne seront soumises à aucune restriction. Les voyageurs arrivant d'une zone orange devront présenter un test PCR ou antigénique ou être vaccinés avec deux doses et les personnes arrivant d'une zone rouge devraient effectuer une quarantaine à moins de présenter un test PCR/antigène négatif ou d'être vacciné avec deux doses.Le principal problème est que la définition des zones vertes est très restrictive (voir en fin d'article).

Pour les étrangers, « une personne entrant en Europe pourra obtenir un certificat Covid numérique pour circuler au sein de l'UE....Ce qu'en essaie de faire c'est d'éviter toute disparité ou discrimination » a déclaré Didier Reynders, Commissaire Européen à la justice. L'Union Européenne a ainsi décidé  tout récemment d'autoriser les voyageurs américains vaccinés à venir en Europe : la réciprocité n'est pas encore de mise aux Etats-Unis.

Rappelons que le pass sanitaire doit être opérationnel dans toute l'UE à partir du 1er juillet et en France à partir du 21.

2 doses de vaccins nécessaires pour circuler sans tests depuis/vers les zones rouges ou orange

Afin de pouvoir circuler librement dans toutes les zones, les personnes vaccinées devront avoir reçu deux doses de vaccin : elles seront exclues de tests et de quarantaines 14 jours après l'injection de la seconde dose. Les personnes ayant reçu une seule dose de vaccin parce qu'elles ont déjà été contaminées par le Covid pourront être exemptés de quarantaine et de tests 14 jours après l'injection.

« La règle, c'est que quelqu'un est complètement vacciné lorsqu'il a reçu la deuxième dose depuis 14 jours, mais rien n'interdit à un État européen d'autoriser l'entrée de son territoire à une personne n'ayant reçu qu'une seule dose », a précisé Didier Reynders, le commissaire européen à la Justice

L'idée est également d'harmoniser les procédures de tests. La durée de validité des tests PCR sera ainsi de 72H contre 48H pour les tests antigéniques.

Pour les familles, les mineurs accompagnant des majeurs vaccinés n'auront pas à faire de quarantaine mais devront tout de même présenter des tests négatifs PCR ou antigéniques le cas échéant sauf pour les enfants de moins de 6 ans qui en seront exemptés.

Pour le moment peu de pays/régions classés verts

Le retour à la libre-circulation risque d'être très lent alors que seuls quelques pays et zones sont classés comme vert : on peut citer l'Islande, la Finlande continentale et la région finlandaise d'Aland, quelques régions de Pologne et de Roumanie. Certaines régions d’Autriche, Suisse, République tchèque, Grèce, Italie, Espagne, Finlande, France (Nouvele-Aquitaine et Provence Alpes Côte d'Azur), Norvège et Pologne ont été classées récemment en orange alors qu'elles étaient rouge la semaine passée.

La Bulgarie, la Hongrie, Monaco et la Cité du Vatican ont également été classés en orange au lieu de rouge précédemment.

La majeure partie de l'Europe est désormais classée en orange et les pays les plus mal classés en rouge sont actuellement la France, l'Espagne, le Danemark, la Slovénie et une partie de la Serbie, la région italienne de la Calabre et le nord de la Grèce ainsi que la Crète.

Pour être classé verte une zone doit compter moins de 25 cas pour 100000 habitants avec moins de 4% de tests positifs: des critères très stricts qui aurait pu être allégés par l'Union Européenne. En France avant le Covid, le seuil épidémique pour les virus respiratoires variait entre 150 et 200 pour 100000 habitants ce qui est très éloigné des 25 cas pour 100000 pris en compee par l'UE.

A ce titre la zone orange actuelle correspondrait plus à une zone sans épidémie avec un taux de cas de moins de 150 pour 100000 et moins de 4% de tests positifs.

De son côté le patron des aéroports de Paris, Augustin de Romanet s'est exprimé publiquement pour la fin des contrôles à l'arrivée pour les vols Schengen. Il a demandé au Ministère de l'intérieur de lever les contrôles systématiques des passagers arrivant de la zone Schengen.

« Au début du Covid, on a rétabli un contrôle quasi systématique des vols Schengen qui me semble-t-il n'est pas compatible avec une gestion fluide des personnes » a-t-il déclaré sur RMC. Le président d'ADP a prévenu d'une possible apocalypse de temps d'attente dans les aéroports cet été. Il a assuré être confiant quant à la levée des contrôles en France avant cet été.

L'application des vérifications de tests/vaccins semble être peu pratique à long-terme pour les voyages en zone de libre-circulation Schengen et peu cohérente avec les traités européens. A ce titre, le problème risque d'être similaire cet été aux frontières que dans les aéroports avec des embouteillages monstres à prévoir.

Les gouvernants peuvent donc choisir d'imposer des tests ce qui freinera le tourisme, l'économie et provoquera d'immenses embouteillages aux frontières et aux aéroports. Ils peuvent aussi décider d'appliquer les mêmes critères que dans leurs pays, l'épidémie étant relativement bien maîtrisée et la campagne de vaccination bien avancée partout.

La première mesure à prendre par l'UE pourrait sans doute être d'alléger les critères de définition des zones vertes qui sont très restrictifs soit à ce jour 25 cas pour 100000 habitants.

Voir : www.ecdc.europa.eu/en

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Passerez-vous vos vacances d'été en France en 2021?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !