Partagez cet article :

best_western_opera.jpgLa classification hotelière par étoile sera réformée dès décembre via un arrêté. Parmi les grandes nouveautés, on note l'arrivée de la cinquième étoile et une plus grande complexité du classement avec plus de 320 critères contre une centaine actuellement.

 

 

Les palaces n'auront pas à attendre le vote d'une nouvelle loi prévue pour le printemps 2009. Ils pourront demander à obtenir une cinquième étoile avant la fin de l'année. Le classement sera en effet mis en place dès décembre via un arrêté.

Pour les autres hôtels le changement de classification va révolutionner le secteur. Les hôtels seront analysés via 320 critères contre une centaine seulement aujourd'hui. L'accès à Internet, le développement durable ou l'accès pour les personnes handicapées seront désormais étudiés. La nouvelle classification risque donc d'être plus sévère et surtout plus coûteuse. Alors que la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des Fraudes était en charge des études des hôtels, son rôle sera restreint. Elle se concentrera désormais sur l'analyse de l'hygiène et de la sécurité.

L'Odit, l'agence en charge du développement touristique sélectionnera des auditeurs indépendants pour aller visiter les hôtels. Ces auditeurs enverront leur rapport à la préfecture qui décidera au final et au regard du rapport de l'attribution des étoiles.

On estime que sur les 17877 hôtels français étoilés, 85% devraient être rénovés pour faire partie de cette nouvelle classification. Un investissement estimé à environ 10 milliards d'euros pour un coût de 6000 à 10000 euros par chambre. La Caisse des dépôts et l'Oséo devraient participer au financement.

Cette nouvelle classification vise à moderniser la procédures d'obtention des étoiles qui date de 1986. Elle vise aussi à rendre l'offre hôtelière française plus compétitive vis à vis de l'international comme l'avait annoncé Hervé Novelli lors des Assises Nationales du tourisme. Cela devrait peut-être permettre à la France de redevenir numéro au niveau des recettes, une position détenue par l'Espagne depuis 2002.

 

Voir nos articles :

Le tourisme devient une priorite nationale aux assises du tourisme

Le gouvernement veut renforcer l'attractivite et l'image de la destination france

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: