Partagez cet article :
dubai_burj_dubai.jpg
Le promoteur immobilier Nakeel qui construit les fameuses îles artificielles comme The Palm à Dubaï vient de licencier 500 employés. Nakheel a constaté un ralentissement de son activité récemment.


L'économie de Dubaï serait-elle un château de sable. La formule est excessive car l'économie de l'émirat est encore en bonne santé. Cependant l'émirat de Dubaï est lui aussi frappé par la crise financière à l'image de ses plus grandes sociétés. Ce que l'on sait moins est que l'économie de l'émirat repose en partie sur l'endettement pour financer ses projets pharaonesques. L'émirat de Dubaï totalise  une dette publique de 10 milliards de dollars et les dettes de ses sociétés avoisinerait 80 milliards de dollars.

Ainsi l'un des principaux groupes immobiliers de Dubaï,  le groupe Nakheel, s'est vu contraint de réduire ses effectifs du fait d'un ralentissement de l'activité. Ce groupe immobilier  contrôlé par le gouvernement de Dubaï vient ainsi de licencier 500 employés soit 15% de ses effectifs. Cette société est pourtant emblématique de DubaÏ. C'est la société Nakheel qui développe les fameuses îles artificielles de DubaÎ que sont The Palm, The World et bientôt The Universe (voir notre article sur Dubai Le nouveau nouveau monde de dubai ). Le groupe Nakheel a cependant confiance en l'avenir puisqu'il vient de dévoiler un projet de gratte-ciel de 1000 mètres de haut, qui serait la plus haute tour du monde! Un projet  de 38 milliards de dollars! Un autre groupe immobilier de Dubaï, le Damac Group a lui aussi licencié 200 personnes soit 2,5% de ses effectifs début novembre.

Alors que les promoteurs de Dubaï continuent à être optimiste, la bourse a chuté de 67% depuis le début de l'année...


Cependant même  si l'économie ralentit le PDG de la société Nakheel, Chris O'Donnell reste tout de même confiant "Nous pouvons compter sur un gouvernement extrêment volontaire qui est certain que tant que l'on construira, le public affluera. Dans ces conditions, nous bâtissons un complexe capable d'accueillir 4 millions de personnes, alors que l'émirat ne compte que 1,5 millions d'habitants. Dubai est un symbole de stabilité dans une région instable, et devient rapidement le poumon du tourisme et des affaires au Moyen Orient" conclut-il.

 

Plus d'informations sur le site de NAKHEEL

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Réservez un vol en éco premium !