Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La malnutrition: une pathologie indigne de notre siècle

faim-dans-le-monde-fao
1,02 milliard d'êtres humains souffrent de la faim ou de malnutrition dans le monde: un chiffre indigne de notre époque, du progrès et du XXIème siècle.


Alors que le sommet mondial de la sécurité alimentaire organisé par la FAO (Orgaanisaiton des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture) s'ouvre lundi 16 novembre prochain, le Pape Benoît XVI, le Secrétaire générale de l'ONU, Ban Ki-moon et le directeur général de la FAO, Jacques Diouf vont interpeller le grand public au sujet de la malnutrition dans le monde.

Les pays participants au sommet doivent d'ailler adopter une Déclaration contre la faim lundi.

Rappelons qu'alors que le FMI a vu son budget multiplié par trois (750 milliards de dollars contre 250 milliards, un mal cependant nécessaire au regard de la crise) en 2009 par une décision du G20, le budget de la FAO n'a pas augmenté parallèlement.

Pourtant la crise a disseminé ce mal. En Asie et dans le Pacifique, le nombre de personnes souffrant de malnutrition ou de sous-alimentation est estimé à 642 millions; en Afrique subsaharienne, à 265 millions; en Amérique latine et aux Caraïbes, à 53 millions; au Proche-Orient et en Afrique du Nord, à 42 millions; et dans les pays développés, à 15 millions.

Selon la FAO, «en juin 2009, les denrées alimentaires de base produites localement continuaient de coûter en moyenne 22 pour cent de plus en valeur réelle que deux ans plus tôt, et cela se vérifiait pour tout un éventail de denrées alimentaires de première nécessité».

La FAO estime même que «le ralentissement de l’économie mondiale, qui a succédé immédiatement à la crise alimentaire de 2006-08, a privé 100 millions supplémentaires de personnes d’accès à une nourriture adéquate».

Cette situation peut créer des émeutes comme à Madagascar ou affecter les plus faibles comme  en Egypte, un pays où de nombreux touristes se rendent et où un tiers des enfants sont atteints de malnutrition...

La majorité des enfants chétifs dans le monde vivent d'ailleurs dans 24 pays d'Afrique et d'Asie.

Les pays les plus touchés globalement par la malnutrition (en pourcentage de la population totale) se situent cependant en Afrique: République Démocratique du Congo (70% de personnes sous-alimentées), Erythrée (66%), Angola (44%), Ethiopie (44%), Tanzanie (35%), Malawi (29%)...

 

INFORMATIONS PRATIQUES  :

Si vous voulez lutter contre la faim de votre manière vous pouvez toujours signer la pétition sur le site www.1billionhungry.org/fr .

Si le coeur vous en dit, vous pouvez également faire une grève de la faim comme le directeur de la FAO pendant 24 heures à compter de vendredi 13 novembre au soir.

Une autre façon de lutter contre ce mal peut-être de faire un don à l'une des nombreuses associations qui luttent contre la faim en France comme les Restos du coeur ou Emmaus en France ou dans le monde : Action contre la Faim, Care, le Comité Catholique contre la faim, la Croix Rouge...

Un autre moyen encore plus simple pour lutter à votre manière contre ce fléau, peut-être d'acheter des produits alimentaires de commerce équitable labellisés Max Havelaar.

Le commerce équitable améliore en effet le niveau de vie des paysans des pays pauvres et leur permet d'avoir plus de revenus pour se nourrir et vivre convenablement.

Plus d'informations sur le site de la FAO.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la baisse de vitesse de 70 à 50km/h sur le périphérique?