La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La campagne de vaccination danoise va prendre fin au plus tard au début du printemps…

Il n’y aura pas de 4ème dose pour les personnes âgées ou de 3ème dose pour les jeunes au Danemark. « Le Conseil national de la santé a précédemment évalué que les résidents des maisons de retraite et les personnes de plus de 85 ans sont bien protégés par une 3e prise, et après avoir étudié les données, le Conseil national de la santé a estimé qu'il n'est pas nécessaire à l'heure actuelle d’offrir une 4ème prise aux personnes âgées » explique un communiqué du gouvernement.

Une 3ème dose ne sera pas non plus donnée au moins de 18 ans notamment « parce qu’elle n’a pas été approuvée par l’agence européenne des médicaments et parce que ce groupe d’âge a déjà une immunité élevée et peu de risque de maladie grave Covid-19 suite à une infection au variant Omicron ».

Quelle différence par rapport au gouvernement français. Le gouvernement danois décrit en détail les faits scientifiques alors qu’en France on contraint les adolescents à se vacciner s’ils veulent avoir une vie sociale via le passe. Pourtant les vaccins sont sans utilité pour cette tranche âge selon le gouvernement danois avec le variant Omicron. Il explique pourquoi en détail : « lorsque le Conseil national de la santé en novembre 2021 a décidé d'étendre le programme de vaccination aux enfants de 5 à 11 ans, le variant delta était dominante et il y avait une contamination assez importante uniquement chez les enfants non vaccinés, ce qui risquait de propager l'infection. aux générations plus âgées et d’augmenter ainsi les cas graves de covid-19 et la pression sur les hôpitaux. Dans l'examen professionnel que nous avons fait à l'automne, nous avons évalué que la vaccination des 5-11 ans pouvait augmenter l'immunité dans la population et ainsi réduire la propagation de l'infection dans la population, Ces conditions ont changé avec l'émergence du variante omicron, car la vaccination a un effet moindre sur la propagation de l'infection par le variante omicron, ce qui entraîne en même temps des évolutions moins graves de la maladie. Dans ce contexte, le Conseil national de la santé a mis à jour l'évaluation professionnelle pour faire la lumière, entre autres, sur la contribution réelle de la vaccination des 5-11 ans en ce qui concerne l'immunité de la population et la prévention des maladies dans la nouvelle situation où le variant Omicron domine. La nouvelle étude montre que la contribution à l'immunité de la population a été de près de la moitié de ce qui était attendu, mais en même temps, la revue montre également que le syndrome sévère de covid-19 MIS-C a été significativement plus fréquent chez les enfants non vaccinés ».

Les gouvernements nordiques sont décidément à la pointe de la Démocratie et des libertés faudra-t-il que les français émigrent là-bas pour vivre à nouveau pleinement?

En terme de libertés, la Suisse, l’Irlande, le Royaume-Uni, la Norvège, la Suède, l’Islande, la Lithuanie, la République Tchèque, le Danemark, la Croatie, l’Espagne (Andalousie, Catalogne, Madrid, Pays Basque…) ont supprimé la grande majorité des restrictions Covid ainsi que les passes.

Au contraire la France comme durant la Seconde Guerre mondiale fait partie des grands pays européens parmi les plus répressifs d’Europe avec l’Allemagne, l’Autriche ou l’Italie en continuant à demander un passe vaccinal à la population.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut