Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Il reste très compliqué pour les voyageurs européens de venir au Royaume-Uni et pour les voyageurs anglais de visiter notamment les pays les plus touristiques d'Europe non classés verts…

Easyjet a du revoir à la baisse ses projets pour le début de la saison d’été avec seulement 15% des vols opéré normalement entre avril et juin.

Le mois passé la compagnie prévoyait encore d’opérer 20% de ses vols habituels.

La baisse a été décidée alors que les prévisions ont été revues à la baisse.

Johan Lundgren le president dEasyjet a déclaré au Financial Times que « les messages contradictoires du gouvernement sur le fait que les voyageurs puissent partir à l’étranger ont conduit à cette décision ». Boris Johnson a en effet indiqué que « les voyageurs ne devraient pas se rendre dans un pays classé comme orange sauf dans des circonstances extrêmes comme la maladie grave d’un membre de sa famille».

Pour le moment la plupart des pays touristiques prisés par les voyageurs anglais comme l’Espagne, la Grèce, la Croatie, la France sont classés comme pays orange. Cela oblige les voyageurs anglais à passer une quarantaine de 10 jours à leur retour et à effectuer deux tests de dépistage (le 2ème et le 8ème jour) ce qui est rédhibitoire pour le plus grand nombre.

Parmi les grands pays touristiques européens, seul le Portugal est classé comme vert du fait du faible seuil de positivité au Covid-19 dans le pays. Pour les pays verts, les voyageurs ont juste à faire un tests avant le départ et un autre à leur 2ème jour de retour dans le pays. Le classement des pays en mode vert, orange, rouge est effectif depuis le 17 mai 2021 au Royaume-Uni.

Les low-costs vont souffrir de la faiblesse de la demande au Royaume-Uni

Les low-cost comme Easyjet et Ryanair ont vu le jour pour transporter à bas coûts les riches citoyens d’Europe du Nord vers les pays touristiques du sud. Et le Royaume-Uni est l’un des plus grands marchés d’Easyjet mais aussi de Ryanair.

De son côté, Ryanair vient de communiquer sa perte la plus importante en 35 années d’existence soit 815 millions d’euros de perte nette hors éléments exceptionnels pour son exercice terminé le 31 mars 2021.

Ce chiffre est à comparer au bénéfice d’un milliard d’euros réalisé durant l’exercice précédent. La perte est bien évidemment due à l’épidémie qui a entrainée l’ensemble du secteur du voyage dans une crise rarement vue.

Les revenus de la compagnie se sont effondrés de 81% à 1,64 milliards d’euros avec n trafic passant de 149 millions de passagers à 27 millions!

Michael O’LEary, le PDG de Ryanair espère selon une déclaration à la BBC que « l’Italie et la Grèce soient ajoutés à la la liste verte d’ici la fin mai et l’Espagne peu après ». Et la compagnie s’est aussi félicité de la décision de la justice européenne qui a désapprouvé les aides d’Etat à KLM à TAP Portugal même si le tribunal de l’UE a suspendu la décision d’annulation dans l’attente d’une décision des autorités de la concurrence.

Comme Easyjet, Ryanair reste très prudent pour la période d’avril à juin avec seulement 5 à 6 millions de passagers prévus contre 80 à 120 millions pour l’exercice actuel ce qui parait cependant optimiste au regard des restrictions en place actuelles notamment au Royaume-Uni.

Pour les français qui voudraient se rendre au Royaume-Uni, les règles sont là encore très contraignantes comme pour les anglais de retour de France : quarantaine de 10 jours puis test PCR le 2ème et le 8ème jour. Si l’un des deux tests est positif une nouvelle quarantaine de 10 jours est prévue…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !