Partagez cet article :
Champs d'Ananas à Moorea-Copyright BusinessTravel.fr

On va en Polynésie pour découvrir des paysages fabuleux mais aussi pour déguster des saveurs exotiques. Avis aux gourmets.

Tahiti, ce n’est pas que les vahinés, les lagons translucides et les danses exotiques. Un voyage en Polynésie française c’est aussi un festin de saveurs.

L’arbre à pain tout d’abord appelé uru est un accompagnement prisé et l’une des bases de la cuisine polynésienne. On le trouve bouilli, rôti, cuit à l’étouffé ou même sous la forme de frites. Il a un gout qui rappel la pomme de terre et est très nourrissant. Les anciens polynésiens avaient trouvé un moyen de conserver l’uruguayen en le cuisant dans un four traditionnel pour le transformer ensuite en une pâte appelée popoi. Il a été à l’origine de la célèbre expédition du Bounty le capitaine Blight voulant le ramener aux Antilles.

Le taro, un gros radis noir est l’autre légume de base, cousin de la pomme de terre. Les frites ou les chips de Taro que l’on trouve souvent au restaurant sont un délice car légèrement sucrées.

huahine poulpe

Salade de poulpe accompagnée de taro au yacht club de Faré-Copyright BusinessTravel.fr

Il accompagne également souvent les plats comme délicieuse la banane plantain.

Le cocotier a traditionnellement été à la base de ‘alimentation notamment sur les îles éloignées où il y a peu de cultures.

 huahine cocoteraie

Cocoteraie à Huahiné-Copyright BusinessTravel.fr

Les polynésiens ont rivalisé d’inventivité pour utiliser toutes les parties de l’arbre : dans le cocotier tout est bon, comme pour le cochon.

L’eau de la noix sert de boisson, aux différents stades du développement, de l’arbre. L’amande appelée albumen se consomme tel quel.

L'amande mûre pressée donne le lait de coco (à ne pas confondre donc avec l’eau) qui est un ingrédient essentiel de la cuisine tahitienne. Le lait de coco est notamment la base de la recette du poisson à la tahitienne, un plat exquis (voir recette en fin d’article).

L’amande mur râpée, est utilisée pour préparer des condiments fermentés comme le « miti hue » ou le "taioro". De son amande séchée on tire le coprah d’où vient l’huile de coco utilisée pour fabriquer le monoï.

Le bourgeon du cocotier est comestible de même que l'organe de succion qui se développe dans la cavité de la noix lors de la germination : cette c’est la "pomme de coco" ou "uto ». Le coeur des feuilles se mange en salade.

Certains restaurants vous serviront également du pain coco, un pain aromatisée à la pulpe de coco ou de l’Ipo originaire des Tuamotu. On en trouve rarement dans les restaurants sauf dans ceux qui proposent de la vraie cuisine polynésienne comme le restaurant Tiahura à Moorea (à droite sur la photo du plat de poisson au lait de coco ci-dessous).

moorea tiahura coco

L’Ipo se présente sous la forme de petites quenelles et a un goût unique et savoureux.

huahine pensiontupuna fruits

Assortiment de fruits polynésiens servis à la pension Tupuna : petites bananes, ramboustans, papayes-Copyright Businesstravel.fr

Venir à Tahiti c’est aussi découvrir tous les parfums de ses fruits incomparables comme les papayes, mangues, ananas de Moorea,

moorea ananas

Ananas de Moorea-Copyrigh BusinessTravel.fr

pastèques, ramboutans (un litchi chevelu),

huahine ramboutan

Ramboutans-Copyright : BusinessTravel.fr

mangoustans (le roi des fruits), rincettes (qui rappelle le goût du pomelo), fruits de la passion, pamplemousse locaux délicieux et

pamplemousses tahiti

Pamplemousses de Tahiti-Copyright BusinessTravel.Fr

citrons verts que l’on trouve partout.

Tahiti est également réputée pour se condiments et épices : gingembre,

gingembre tahiti

curcuma

curcuma tahiti

et bien sûr la vanille de Tahiti, de Huahiné ou de Tahaa. Cette dernière île produit environ 80% de la vanille de Polynésie française même si la production totale de ces îles ne ciompte que pour 1% dans le total mondial. La vanille de Tahiti est donc rare chère et particulièrement parfumée. Elle est plus fruitée plus odorante et sa gousse est récoltée à pleine maturité soit au bout de 9 mois contre 7 mois généralement.

huahine gousse vanille

Gousse de vanille de Huahiné-Copyright BusinessTravel.fr

Certains hôtels proposent même des fruits bio (il est vrai que l’agriculture est peu intensive en Polynésie) notamment la pension Tupuna à Huahiné qui exporte ses fruits à Tahiti.

En terme de légumes on en trouve aussi et plus particulièrement à Tahiti où le climat de la plaine de Taravao permet de cultiver des produits rares sous les Tropiques comme de la salade, des tomates, des concombres, des choux…A Taravao, certaines exploitation cultivent même des légumes bio comme Matea Sud.

Il est cependant encore difficile de trouver des légumes bio à Tahiti même si certaines enseignes s’y mettent comme le Carrefour de Papeete ou la coopérative le Marché Bio située non loin du restaurant du Cheval d'Or près du port de Papeete.

legumesbio tahiti

Fruits à la coopérative du marché bio Papette-Copyright BusinessTravel.fr

boutiquebiotahiti

Vendeuse à la coopérative du marché bio de Papeete-Copyright BusinessTravel.fr

On y trouve du gingembre local, de l’excellente huile de coco de Tahaa, des citrons verts, pamplemousses avocats locaux…

produits boutiquebio tahiti

Etal de la coopérative bio dont l'huile de coco de Tahaa en bas à droite-Copyright BusinessTravel.Fr

Tout comme la coopérative le marché de Papeete est une véritable mine d'or pour ceux qui veulent s'initier à la cuisine polynésienne en achetant les meilleurs ingrédients locaux.

 marche de papette tahiti

Etal du marché de Papeete. Les gros frutis sont ceux de l'arbre à pain-Copyright Businesstravel.fr

Mais venir à Tahiti c’est aussi pour profiter d’excellents produits de la mer bien comme le mahi mahi, un incontournable de la table polynésienne à la chair tendre et succulente. Surnommé poisson caméléon, la dorade coryphène peut changer de couleur en quelques secondes. Ce poisson qui vit au large peut mesurer jusqu’à 2 mètres et peser 40kgs.

Le grands poissons du large comme le thon, l’espadon, la thazard ou les poissons du lagon comme le poisson perroquet sont également des incontournables et sont en général extrêmement frais, particulièrement dans les petits restaurants locaux.

huahine pension tupuna plat

Salade de Mahi Mahi servie au restaurant de l'hôtel Mahana de Huahiné-Copyright BusinessTravel.fr

huahine pension tupuna plat4

Filets de thon frais et petits légumes à la pension Tupuna-Copyright BusinessTravel.fr

huahine pensiontupuna pane

Filets de thazard pané et banane plantain-Copyright BusinessTravel.fr

Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à faire un vrai déjeuner traditionnel le dimanche préparé au four Ahima’a. Les fruits, légumes, cochon ou poulet sont cuits sous terre à l’étouffé.

Manger dans une roulotte est également une expérience typiquement polynésienne. Il y en a pour tous les gouts et toutes les bourses. On en trouve un peu partout dans les îles : dans la capitale à Papeete à la place Valete jusqu'aux lieux les plus reculés.

moorea lezardjaune

mahana dorade coriphene

Thazard et légumes à la roulotte du lézard vert Moorea-Copyright BusinessTravel.fr

Je me souviens d’une roulette particulièrement agréable sur la presqu’île de Tahiti : j’y avais dégusté un poulet grillé légumes accompagné de la bière locale Hinano.

roulotte presquiletahiti

Roulotte à la presqu'île de Tahiti-Copyright BusinessTravel.fr

roulotte cuisiniere tahiti

poulet haricot tahiti

Poulet grillé et haricots verts à la roulotte-Copyright : BusinessTravel.fr

Ici on faisait presque la bringue en plein après-midi : bande son entraînante face à la baie, sourires à tous les coins de lèvres.

C’est aussi cela Tahiti, une fête des saveurs et des sourires!

Recette de l’Ipo:

Ingrédients                                          

    * 1kg de farine avec levure

    * 300g de sucre

    * l'eau de 3 à 4 cocos ou de l'eau de robinet

    * 1 coco râpé
 

Mettre la farine dans un saladier. Ajouter le sucre et le coco râpé et mélanger.

Ajouter de l'eau de coco au fur et à mesure et remuer afin d'obtenir la consistance d'une pâte à crêpes épaisse.

Faire de petites quenelles en mettant une petite boule de pâte au milieu d'un morceau de papier aluminium puis cuisez-les à la vapeur

Recettes visible sur site tahititourisme :

Poisson Cru à la tahitienne – Pour six personnes

Ingrédients :

  • 500g de thon rouge
  • 2 tomates
  • 1 petit concombre
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon
  • lait de coco
  • persil
  • 1 oignon vert
  • sel
  • poivre

Couper le poisson en petits morceaux et trempez-le dans de l’eau de mer ou de l’eau salée pendant 5 minutes. Dans un saladier, mettre les tomates en dés et les concombres, l’oignon finement tranché, couper l’oignon vert et le persil haché. Ajouter le jus de citron, le sel et le poivre et laisser tremper pendant quelques minutes. Égouttez le poisson, placez-le dans le saladier et mélangez bien avec d’autres ingrédients. Ajoutez le lait de coco à la dernière minute.

Servir immédiatement.

Poulet fāfāPour six personnes

Ingrédients :

  • 6 blancs de poulet
  • 1 bouquet de fāfā (feuilles de taro)
  • 2 oignons
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 citron vert
  • 1 litre de bouillon
  • lait de coco

Cuire les feuilles de fāfā pendant une heure dans de l’eau bouillante et salée. Bien égoutter. Coupez les blancs de poulet en petits morceaux. Épluchez et coupez finement l’oignon et le gingembre. Ajoutez le poulet et faites cuire à l’huile pendant 10 minutes. Ajoutez le fāfā et le jus de citron vert. Bien mélangez et laissez mijoter pendant une heure. Ajoutez le lait de coco avant de servir.

Po’e banane – Pour six personnes

Ingrédients

  • 6 à 8 bananes
  • 150 – 200 g de manioc, farine d’amidon
  • 50 g de sucre
  • lait de coco frais

Épluchez les bananes et faites-les cuire dans un peu d’eau. Une fois terminé, égouttez-les et écrasez-les pour faire une purée. Mélangez deux bols de bananes avec un bol d’amidon et 50 g de sucre. Placez ce mélange dans une feuille de banane légèrement huilée. Faites cuire dans un four chaud moyen pendant 30 à 40 minutes. Ajoutez le lait de coco juste avant de servir.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut