Partagez cet article :
Un train Lyria

Alors que les français peuvent enfin voyager en Europe, la compagnie ferroviaire franco-suisse Lyria fait le point sur son retour sur les rails cet été.

« Nous avions constaté une baisse des réservations dès mi-février alors que 100% de nos lignes fonctionnaient encore. Malgré l’impact sur la compagnie fort de l’arrêt des voyages pendant le confinement et de la baisse des réservations, globalement, la clientèle française est revenue plus rapidement que la clientèle suisse. L’amélioration de la situation sanitaire rend le contexte favorable à un redémarrage » explique Fabien Soulet, Directeur Général de TGV Lyria qui opère des TGV entre la France et la Suisse.

Comme le rappelle Amandine Ruffieux, Responsable du Marché France, « la Suisse n’a pas eu un confinement aussi strict que la France ». La circulation des trains y a été plus stable, avec deux phases de réouverture du trafic, les 27 avril et 11 mai suivis d’un fonctionnement quasi-total des voyages le 8 juin, excepté ceux à l’international.

Le trafic de Lyria entre la France et la Suisse avait été réduit à 10% à partir du 17 mars puis avait été totalement interrompu à partir du 28/03 : la baisse de trafic a été estimée à 1 million de voyageurs entre mi février et fin mai !

Depuis la sortie du confinement le trafic a repris très progressivement avec seulement 10 à 20% des trains en circulation.

Lyria compte accélérer cet été alors que les frontières sont rouvertes entre la France et la Suisse depuis le 15 juin.

Reprise progressive du trafic depuis le 15 juin

Du 15/06 au 03/07 Lyria prévoit d’opérer 50% de ses trains avec 8 000 places soit environ 8 A/R par jour avec 4 A/R entre Paris et Genève, 1 A/R entre Paris/Vallorbe/Lausanne et 3 A/R entre Paris et Bâle.

A partir du 04/07 Lyria mettra en service environ 70% de ses trains soit 13 A/R avec 14 000 places soit 3 A/R entre Paris et Genève, 3 A/R entre Paris/Genève/Lausanne, 2 A/R entre Paris/Vallorbe/Lausanne, 4 A/R entre Paris et Zurich et 1 A/R entre Marseille et Genève.

Depuis la mi-mai, Lyria a constaté une reprise des voyages avec 300 passagers par jour à la mi-mai contre 4000 réservations en moyenne par jour durant la semaine du 15 juin. Et la progression continue.

Lyria veut rassurer les voyageurs

Face à l’épidémie, Lyria veut rassurer les voyageurs sur la questions sanitaire.

Les voyageurs seront protégés par des mesures sanitaires strictes, avec l’obligation du port du masque, et l’aménagement des services habituels : le wagon-bar s’est transformé et propose désormais des plats à emporter. Pour rassurer les passagers, Fabien Soulet rappelle également que le système de ventilation des trains Lyria est révisé et nettoyé plus souvent depuis la pandémie, ce qui diminue les risques de propagation du virus.

« L’Europe étant ouverte, il faut prendre un bol d’air frais. » s’exclame Jean-Baptiste Guénot, Vice-Président de Lyria.

La Suisse est une destination sûre et verte qui a géré l’épidémie bien mieux que la France avec environ deux fois moins de morts par 100 000 habitants.

La Suisse n’a totalisé que 227 morts par 100 000 habitants contre 457 pour la France. Elle est une destination idéale pour randonner et se détendre cet été…

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: