Partagez cet article :
L'Oktoberfest est connue dans le monde entier mais si vous aimez la bière, Munich et sa région offrent bien d'autres trésors à découvrir…

airbrau brasserie aeroport munich

Il n'y aucun doute quant au choix immense que l'on a pour se désaltérer dans la capitale de la Bavière. Dès la sortie de l'avion, la seule brasserie d'aéroport en Europe, AIrbrau, vous tend les bras.

À l'intérieur, un public d'amateurs déguste quelques spécialités bavaroises après ou avant un vol:saucisses blanches, bretzels et un demi-litre de bière fraîchement Mayday, Jetstream ou Kumulus…ou pourquoi pas les trois à la fois.

Le fait que la bière soit si présente à l'aéroport n'étonne personne qui connait Munich.

La ville est après tout le lieu où a été édictée la Reinheitsgebot, une loi de pureté qui insiste pour que la bière allemande contienne uniquement du malt, du houblon et de l'eau (la levure a été ajoutée plus tard) : un principe qui gouverne toujours la production domestique 501 ans après.

Munich accueille bien sûr le festival de bière le plus célèbre dans le monde : l'Oktoberfest, où sept millions de litres de bière sont consommés au cours de deux semaines très joyeuses.

Mais vous n'avez pas besoin de venir en octobre (en fait le festival commence fin de septembre) pour profiter de la convivialité munichoise.

C'est une ville qui est fière de ses traditions : avec ses nombreux jardins (Biergarten) et halls dédiés au breuvage.

Une bière sous les arbres? Vive les biergarten!

Bien qu'il se soit depuis étendu au monde entier, le concept du biergarten a été inventé à Munich il y a un peu plus 200 ans, quand le roi Maximilian I a accordé la permission aux brasseurs de la ville de vendre directement depuis leurs caves.

A l'époque, il n'y avait aucune réfrigération, et donc les brasseurs travaillaient surtout en hiver: ils conservaient leur stock de bière en sous-sol et plantaient des arbres (habituellement des châtaigners) pour protéger leurs caves du soleil d'été.

Pour les clients cette combinaison d'ombre feuillue et de “pain liquide” était trop attractive et ils ont pris l'habitude de prendre une mousse sous les arbres plutôt qu'à la maison et d'apporter leur propre nourriture : le concept du biergarten était né.

Aujourd'hui parmi les meilleurs jardins à bière de Munich, on peut citer Hirschgarten (hirschgarten.com), à côté d'un parc où l'on trouve des cerfs ou Seehaus (kuffler.de), situé au bord de lac et entouré d'un Jardin anglais. Ils sont ouverts toute l'année, mais sont plus fréquentés entre le printemps et l'automne.

beergarden royal hirschgarten

Des deux, Seehaus a tendance à être plus «schickimicki» (à la mode). Hirschgarten est beaucoup plus informel et plus accessibles depuis les quartiers populaires.

C'est le plus grand jardin de bière de la ville, avec ses 8000 sièges : vous pouvez apporter votre propre nourriture, même si vous préférerez sans doute les plats maisons comme les côtes de porc, les saucisses, le poisson fumé et le Backhendl.

Alors que généralement les «biergarten» ne sont pas ouverts toute l'année, les halls à bière le sont généralement. Le plus célèbre est de loin le Hofbrauhaus (hofbraeuhaus.de) : avec ses 3000 sièges et sa fanfare de 11h00, c'est un endroit convivial.

hofbraeuhaus

Les halls à bière, pour boire une mousse toute l'année!

La plupart des buveurs sont des touristes, mais il y a malgré tout des tables bondées avec des habitants de la ville en lederhosen qui posent volontiers pour des selfies. La nourriture servi ici, viande traditionnelle, pain et pommes de terre, offre un excellent rapport qualité-prix, mais le plus compliqué reste de trouver un siège!

Mais si vous avez le temps pour visiter seulement un hall à bière, les habitants vous diront de vous rendre dans l'une des succursales d'Augustiner, une brasserie  munichoise privée qui propose plusieurs halls magnifique dans toute la ville.

Cette brasserie est réputée pour servir une bière de haute qualité qui est en grande partie inconnue mondialement : la brasserie est trop occupée à fournir la demande locale!

Un des lieux les plus centraux d'Augustiner est à Grossgaststaetten (www.augustiner-restaurant.com) sur Neuhauser Strasse, avec son intérieur Art Nouveau, ses tables polies et ses murs recouverts de boiseries.

augustiner munich2jpg

L'ambiance y est beaucoup plus détendue qu'à Hofbrauhaus: vous y partagerez probablement une table et vos voisins voudront probablement trinquer avec vous !

Ici, comme dans le reste de l'Allemagne, n'oubliez pas de les regarder droits dans les yeux, comme en France. On ne trouve pas que des endroits traditionnels à Munich : la ville change. On trouve désormais de nombreux lieux où est servie une bière non  filtrée, nuageuse qui garde de sympathiques bactéries.

La nouvelle microbrasserie Giesinger (giesinger-braeu.de), au sud d'Isar, avec son bar restaurant au-dessus de la brasserie, est un exemple de cette nouvelle vague. Il est à noter que la brasserie Airbrau à l'aéroport produit aussi de la bière non filtrée.Il y a aussi des brasseurs artisanaux comme Hopfenhacker une brasserie tendance sympathique (hopfenhacker.de), basée à Haidhausen, où les bières sont délicieusement parfumées.

À la différence de Berlin, où les bières artisanales sont très développés, il y a seulement trois ou quatre brasseurs de ce type à Munich nous a confié Hopfenhacker, mais alors c'est une région plus conservatrice et le changement vient est plus lentement.

La culture de bière ne commence pas et fne unit à Munich et cela peut être une  excuse pour explorer la région environnante. Par exemple, à 40 kms au sud-ouest de la ville et extrêmement localisé sur un petit sommet de la colline au-dessus d'Ammersee, les moines bénédictins du monastère d'Andechs brassent toujours du “pain liquide”  Ils ont commencé à produire pour les pèlerins il y a des centaines d'années.

Aujourd'hui, le nombre de pèlerins saints a sans doute diminué, mais ce jardin de bière attire tout de même un million de visiteurs par a!Au nord-est de la Bavière près de la frontière tchèque, à Zoigl (zoiglbier.de) la tradition continue tranquillement. 

Les familles des villages de la région d'Oberpfalz, autour de la ville de Windischeschenbach, réservent toujours à l'avance pour utiliser la brasserie communautaire et faire leur propre bière. Ils la stockent chez eux puis ouvrent leurs portes pour inviter les pèlerins à déguster leur bière.

Et même pour ceux qui n'aiment pas la bière  (sans doute peu nombreux), la découverte de la culture de la bière autour de Munich est une vraie expérience culturelle. Prost!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


REPORTAGES EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut