Partagez cet article :
La chaine hôtelière fondée par Paul Dubrule et Olivier Devys a inauguré son nouvel hôtel à Rueil-Malmaison cette semaine. Un autre établissement ouvrira ses portes à Bayonne en juillet…

espace club

«Si vous respectez le client il revient…Je suis parti du constat que dans certains hôtels quand les clients arrivent la réceptionniste regarde son ordinateur ou parle au téléphone. De même, les clients perdent du temps à payer des suppléments lorsqu'ils partent. Dans les hôtels OKKO nous sommes très attachés au service et il n'y pas de suppléments. Le petit-déjeuner est compris et notre tarif intègre égalment un apéritif dinatoireen fin d'après-midi. A mon avis, la hausse des prix des hôtels, qui a été parfois plus forte que l'inflation, a favorisé le développement d'acteurs comme Airbnb. Les gens ont choisi Airbnb d'abord pour le prix. C'est pourquoi on propose un service tout compris» explique Olivier Devys.

chambre okko hotels 2

Cet ancien du groupe Accor a lancé la marque OKKO Hotels avec l'un des fondateurs d'Accor, Paul Dubrule. Avec OKKO Hôtels, il a voulu retrouver les racines du service hôtelier tout en se dégageant des obligations des grands groupes.

«Chez Accor, où j'ai lancé la marque Suite Hotels, je passais plus de 50% de mon temps à m'occuper d'affaires internes et pas des clients. Ici je n'ai pas de patron, pas de conseil d'administration. On n'a plus besoin de travailler dans une grande société aujourd'hui pour avancer rapidement. Même si je ne vous cache pas qu'un projet d'hôtel prend du temps: pour 100 coups de fil, on sélectionne 10 projet pour n'en réaliser qu'un au final» explique-t-il.

A la question de savoir si le fait d'inclure dans le tarif de base des services additionnels pourrait jouer en défaveur de la marque face à ses concurrents sur des sites comme Booking, Olivier Devys répond par la négative.

«Si vous ne connaissez pas OKKO Hôtels et que vous cherchez des hôtels sur Booking, vous me dites que nos tarifs tout compris pourraient nous défavoriser. Mais ce n'est pas ce que nous avons constaté. Grâce aux nombreux commentaires vantant notre offre, nous avons de très bons retours. A Lyon, par exemple nous avons affiché un taux d'occupation de 78% la première année, ce qui est bien supérieur aux normes hôtelière pour un lancement» assure Olivier Devys.

olivier devys

Après Lyon, Grenoble, Cannes, Nantes et Lyon, OKKO Hôtels a inauguré cette semaine son nouvel établissement à Rueil Malmaison en région parisienne. Il est situé à deux pas de la station RER A Rueil-Malmaison, au sein d'une nouvelle zone commerciale comprenant notamment un magasin Botanica.

«Il y a de très nombreux sièges sociaux à proximité de l'hôtel, c'est une zone d'affaires importante. Hormis, Rueil, je pense qu'il y a de nombreuses opportunités en Ile-de-France. D'ailleurs nous investissons massivement en région parisienne (NDLR: 3 hôtels en projet à Paris dont un porte de Sèvres)...» explique Olivier Devys.

Dans l'hôtel de Rueil comme dans tous les établissements OKKO, les clients peuvent profiter d'un accès gratuit à l'espace Club (doté d'une table d'hôte, d'une zone avec des fauteuils confortables, d'un espace business et d'une grande terrasse). Ils ont également accès à une salle fitness et un sauna.

«On constate que grâce à l'espace Club, nos clients ne vont dans leur chambre que pour dormir : ils passent la plus grande partie de leur temps au Club» précise Olivier Devys.

chambre okko hotels

Après Rueil-Malmaison, OKKO va s'implanter dans le sud-ouest de la France avec l'ouverture de l'OKKO Bayonne le 1er juillet 2016 .

«Nous visons 50 hôtels à terme dont 25 en région et 25 en Ile-de-France. Mais nous ne voulons pas nous presser avec un rythme 2 à 4 ouvertures par an. Nous voulons maîtriser notre croissance et notre participation au capital» ajoute Olivier Devys.

buffet okko hotel

A l'image des hôtels branchés et design Mama Shelter, lancés par Serge Trigano, OKKO hôtels pourrait bien être la nouvelle marque qui monte sur le marché français.

Il est à noter qu'OKKO cible particulièrement les voyageurs d'affaires qui représentent 50% de la clientèle en moyenne (NDLR: les hôtels OKKO ne sont par contre pas adaptés aux familles avec enfants, ni aux groupes).

www.okkohotels.com

Services OKKO Hôtels:

- petit-déjeuner de 7 à 10h et apéritif buffet de 19 à 22H.

- business corner avec ordinateurs, imprimantes et émission de fax sur demande.

- espace fitness, sauna, sélection de jornaux magazines.

- dans les chambres: draps en lin froissé italien, linge de bain en coton bio Max Havelaar, douche à l'italienne, produits cosmétiques naturels, téléviseur à écran plat, radio-réeil, bureau avec prise électroique et réseau+WiFi, machine à café Nespresso, bouteille d'eau offerte, appels fixes et mobiles gratuit, crédit d'appel de 10€ à l'international.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: