Partagez cet article :

Selon le Times Oman, Oman Air étudie un nouvelle commande de B787 qui viendrait s’ajouter aux 6 737-800 et 6 B787-8 qui doivent intégrer la flotte entre la fin 2013 et 2015.

Oman Air souhaiterait acheter des B737-9 qui viendraient compléter ses 3 A330-300. ??La compagnie du sultanat d’OMan vise à étoffer sa flotte pour compter au moins 50 avions contre 42 actuellement (avec les avions commandés non encore livrés).

«Vous avez besoin d’une flotte importante pour atteindre une masse critique» a déclaré Wayne Pearce le CEO d’Oman Air.

Oman Air opère actuellement 7 A330, 17 B737 et 6 avions régionaux soit 30 avions.

La compagnie a précisé qu’elle n’était pas intéressée par des A380, A350 ou B777 trop grands pour ses besoins.

Suite à la hausse de 24% de ses revenus passagers en 2012, Oman Air souhaite continuer sa stratégie d'augmentation de fréquences sur ses routes existantes.

Elle a lancée une novuelle route vers Téhéran l'an passé.

Oman Air doit publier ses résultats 2012 à la fin du mois de mars.

Elle a enregistré un coefficient d’occupation de 77% en 2012 contre 72% en 2011 et prévoit de réduire ses pertes par rapport à l’an passé: la compagnie devrait également annoncer 4 accords de partage de code supplémentaires en plus des 4 déjà signés avec des compagnies aériennes (Qatar Airways, Royal Jordanian, Emirates et Malaysian).

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: