Partagez cet article :

Alors que Shanghai ou Hong Kong sont les capitales économiques de la Chine, Pékin reste la ville du pouvoir politique ainsi que celle...de l’Art. Dans de nouveaux quartiers branchés, on assiste à un véritable foisonnement artistique depuis le début des années 90...

Pékin est toujours une ville incontournable pour les voyageurs d'affaires : c’est ici que sont prises les décisions qui influenceront l’ensemble de la Chine.

Pour les touristes, le centre-ville abrite des merveilles comme le temple du ciel, la cité interdite ou le musée national de Chine récemment rénové.

Cependant d'autres quartiers sont devenus incontournables à Pékin pour qui s’intéresse à la nouvelle Chine.

Le quartier bohème et branché Dashanzi 798 regorge de galeries d’art, de cafés et de boutiques d’artisanat de qualité.

Le quartier a été construit dans les années 50 par des architectes d’Allemagne de l’est: il s'apparente un peu à Greenwich Village à New York avec ses bâtiments en briques ou à Berlin pour ses usines reconverties en galeries.

Les artistes sont venus s’installer à Dashanzi dans les années 90, puis les galeries ont suivi.

quartier artistique pekin

«Le quartier a été menacé 10 fois de destruction» nous confie un galeriste français, «mais il a toujours survécu!»

Aujourd’hui Dashanzi 798 est devenu une étape incontournable lors d'une visite à Pékin.

Hormis le Centre d’Art Contemporain Ullens (UCCA), la librairie Timezone 8, on peut y découvrir de nombreuses galeries comme la galerie Paris-Beijing, la fondation Faurschou (où était exposée l'oeuvre en photo d'introduction de Liu Wei, Don't touch), 798 Photo Galleries, Beijing Tokyo Art Project, Chinese Art Seasons Star Gallery, White Space...ou des cafés /galeries cosy comme celui des frères Gao, devenus riches comme Al Wei en étant paradoxalement dissidents du régime.

??Tous les artistes ne s’opposent pas au pouvoir cependant, loin de là, les politiciens, étant d’importants acheteurs d’oeuvres d’art.

La Chine: premier marché mondial de l'Art, Pékin en tête!

L'Art suscite un véritable engouement en Chine et pas uniquement de la part de la classe politique.

La Chine est devenu le premier marché mondial de l’Art selon The European Fine Art Fair en 2012: il était auparavant en seconde position derrière les Etats-Unis.

La Chine compte désormais pour 30% du marché mondial de l'Art contre 23% auparavant, preuve de l'intérêt des chinois pour l'Art.

quartier artistique pekin4

En 2011, 41,4% des revenus générés dans le monde par les ventes aux enchères l'ont été en Chine contre 23,6% aux Etats-Unis selon Artprice.

Ainsi les deux maisons de vente chinoises Poly International et China Guardian réalisent chaque année à elles seules 1 milliard de dollars de ventes à Pékin devenue la capitale de l'Art en Chine (3,17 milliards de dollars à Pékin pour toutes les maisons soit 27% du marché mondial).

C’est cet engouement local et international qui a conduit à une envolée mirobolante de la côte des artistes chinois: la progression des prix a été de 440% en 5 ans selon Artprice, soit deux fois la croissance moyenne du marché de l’art contemporain!

Zhang Daqian a détrôné Picasso relégué à la 4ème place

zhang-daqianL’artiste chinois Zhang Daqian (qui s’est installé à Taiwan, en photo ci-contre) a ainsi détrôné Picasso au top du palmarès des ventes mondiales en vendant pour plus de 550 millions de dollars en 2011 ( chiffres Artprice).

Et le second artiste du palmarès est également chinois: Qi Baishi (510 millions de dollars).

On trouve ensuite Andy Warhol (325 millions) et enfin Picasso avec des ventes de 315 millions de dollars selon Artprice.

Il faut dire que comme le reconnaissent les connaisseurs, les artistes chinois sortent souvent des écoles d’Art et ont une solide base artistique.

«L’art chinois est pluriel. On distingue principalement 3 courants: le traditionnel avec des peintures sur rouleau représentant des paysages naturels, l’académique, une peinture hyperréaliste avec de l’émotion et le courant international qui regroupe les performances, vidéos, sculptures et peintures modernes» explique-t-il.

On ne se lasse pas d’explorer ce quartier où il fait bon flâner. 

Si vous avez le temps un autre quartier artistique situé non loin, Caochagdi, vaut également le détour: on peut notamment y admirer le Three Shadows Photography Art Center dessiné par Ai Weiwei et la Beijing Art Gallery.

Enfin plus près du centre, The Temple regroupe une galerie d'Art, un hôtel et un restaurant dans une ancienne annexe de la Cité Interdite: un must!

Pékin est une ville déconcertante qui contrairement aux apparences se tourne résolument vers le XXIème siècle, pour le plus grand bonheur des amateurs d’Art et des touristes...

quartier artistique pekin2

INFORMATIONS PRATIQUES:

- Y ALLER: Cathay Pacific propose deux vols quotidiens en B777 (départ l'après-midi) et B747 (départ en soirée) entre Paris et Pékin via Hong Kong. La compagnie vient de lancer une nouvelle classe premium sur ses vols depuis septembre.

Les B777s sont équipés de la nouvelle classe affaires de la compagnie.

Cathay Pacific a par ailleurs ouvert un  nouveau salon premium de 600 m² à l'aéroport de Paris-CDG, implanté au cœur du bâtiment de liaison récemment inauguré entre les terminaux 2A et 2C. De nombreuses autres compagnies.

De nombreuses autres compagnies proposent des vols directs ou indirects vers Pékin.

- HOTELS:

- l'hôtel Fairmont Beijing situé non loin du marché de la Soie est parfait pour les amateurs de Shopping mais aussi poru les hommes d'affaires. Le service est au top dans les chambres comme dans les restaurants. Voir http://www.businesstravel.fr/2012030912103/hotels-et-spas/teste-et-approuve/test-de-l-hotel-fairmont-pekin-chine.html

- The Temple Hotel: un restaurant situé dans une ancienne annexe hostorique de la Cité Interdite.

L'hôtel expose régulièrement des oeuvres d'Art et un restaurant sert de la cuisine internationale raffinée. A visiter même si vous n'y séjouner pas, pour son ambiance paisible: la restauration des bâtiements datant des époques Ming et Qing a été superbement réalisée!

AGENCE DE VOYAGE: nous tenons à remercier la Maison de la Chine pour la qualité de ses prestations et le professionalisme de ses équipes et plus particulièrement de Colette Vacquier, une experte de la Chine. Cette agence de voyage est spécialisée sur la Chine et organise de nombreux séjours en Chine notamment à Pekin et Shanghai, avec un fort axe culturel et de découverte du pays.

- A VISITER: les puces de Pajiayuan, le temple du ciel, la Cité Interdite, le musée national de Chine, Danshanzi 798, le quartier de Caochangdi, The Temple (une ancienne annexe de la Cité Interdite transformée en centre artistique avec un restaurant)...

Crédits photos: BusinessTravel.fr, Wikipédia.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

REPORTAGES ASIE

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: