Partagez cet article :
Pierre et Vacances vise une croissance à deux chiffres sur le marché des réunions, incentives…

residence crvena luka pierre et vacances

Les marques Pierre & Vacances et Center Parcs sont plus connues pour leurs offres grand public. Mais cette image change peu à peu dans le monde du Business, grâce au fort développement des résidences premium, qui regroupe les plus belles résidences.

C'est grâce au rachat de résidences MGM en 2003, puis du réseau Intrwawest en 2009 que le label Premium a été mis en place depuis 2011.

Le groupe totalise aujourd'hui une quarantaine de résidence sous ce label dont une vingtaine en France et un peu moins à l'étranger.

Parmi ces résidences certaines sont équipées de salles de réunion et d'une offre adaptée afin de cibler le marché MICE (Meeting Incentive, Conferencing, Exhibition) les organisateurs de réunions, d'inventives.

«Le chifffre d'affaires du groupe Pierre & Vacances sur le MICE est encore limité, de l'ordre de 10%. Mais nous visons cette année une croissance à deux chiffres car la demande est là» assure Grégory Sion, directeur commercial et digital du groupe Pierre & Vacances. «Nous avons embauché une nouvelle directrice pour le marché MICE et avons mis en place des équipes commerciales dédiées en France, en Allemagne et au Bénélux» ajoute Grégory Sion.

Le groupe mise beaucoup sur ses résidences en Allemagne, aux Pays-Bas ou en Belgique, du fait de la vigueur de leurs économies et parce dans ces pays, les  résidences et Center Parcs sont souvent situées à proximité des grandes agglomérations.

Mais le groupe cherche aussi de la croissance sur d'autres marchés plus exotiques comme dans le sud de l'Europe à l'image des nouvelles résidences premium en Croatie comme celle de Crvena Luka (en photo en introduction).

«Nous réfléchissons à de nouvelles destinations/ouvertures de résidences premium à l'étranger, notamment au sud de l'Europe» révèle Grégory Sion.  

Grâce à la modernisation de ses salles de réunion et à une offre de restauration allant du bas au haut de gamme, le groupe affirme être désormais en mesure de répondre aux demandes de tous types de clients : «nous signons de très grands clients qui souhaitent une privatisation complète de nos résidences comem des PME régionales qui souhaitent organiser des événementslocaux à proximité de leurs sièges sociaux» conclut Gregory Sion.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut