Partagez cet article :

museedeflandre-cassel

Le musée départemental de Flandre à Cassel doit rouvrir le 23 octobre prochain après une rénovation qui aura coûté 11 millions d'euros. Le musée était fermé depuis plusieurs années mettra en avant la culture et les peintres flamands. Une bonne introduction à cette belle région à visiter de toute urgence!

Le musée est logé au sein de l'hôtel de la Noble-Cours de Cassel dans le département du Nord, typique de l'architecture flamande avec ses briques jaunes et rouge. Cassel est une petite ville située à mi-chemin entre Lille et Dunkerque.

L'édifice servait avant la révolution de châtellenie et c'était là qu'était rendue justice avant de devenir la quartier général du Maréchal Foch durant la Première guerre mondiale.

Les visiteurs pourront admirer des oeuvres d'Art anciennes (maître de Francfort, Kerricx, Téniers, Savery, Bafcop…) ou d'Art Contemporain (Copers, Ruiz Vida, Stega, de Cordier, Van Caeckenberg).

La visite du musée présente les différents visages de la culture flamande comme l'esprit frondeur, la religion, la dérision, les paysages: soumission…

Elle met en avant quatre thèmes: soumission et colère (batailles…), entre terre et ciel (paysages et religion), mesure et démesure (cabinet de curiosité) et ostentation et dérision où sont exposés des doubles des géants de Cassel.

Le musée permet de comprendre  un peu mieux l'âme de la Flandre française plus tournée vers la Belgique que vers la France et où les bourgeois négociaient traditionnellement avec les anglais (pour acheter la laine et revendre les tissus) et l'empire de Charles Quint.

En 1525, François Ier, battu à la bataille de Pavie, dû rendre la souveraineté du Comté de Flandre lors du Traité de Madrid qui devint espagnol pendant plus d'un siècle. Les espagnols apportèrent une partie de leur culture pour créer un mode de vie unique comme les géants, traditionnellement associé au Nord mais dont l'origine viendrait des fêtes espagnoles.

Les Pays-Bas espagnols comprenaient alors la Belgique (hormis Liège), le Luxemebourg, l'actuelle Belgique et une partie du Nord-Pas-de-Calais.

Puis la région a été divisée autant pour des raisons politiques que religieuses: la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas marque en effet les territoires des religions protestantes et catholiques lors de la proclamation de l'indépendance des Provinces-Unies (actuels Pays-Bas) en 1581, les Pays-Bas du Sud (actuelle Belgique et Flandre française, soit une partie du département du Nord actuel) restant sous domination espagnole.

Suite à la bataille de la Peene à Noordpeen en 1677,  la région la plus occidentale de la Flandre (dont les châtellenies de Cassel, Bailleul et Ypres) est annexée au royaume de France en 1678 par le Traité de Nimèque. Puis de nombreuses guerres marqueront la région particulièrement la Première Guerre Mondiale avant que d'autres batailles d'arrière garde y sévissent comme ces querelles stériles, inutiles et improductives entre Wallons et Flamands que subit actuellement la Belgique.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: