Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La compagnie singapourienne va fusionner Vistara avec Air India et va participer à de futures injections de capitaux au sein d’Air India…

Nous parlions hier de l’importance de l’Inde dans la croissance économique mondiale de ces prochaines années.

Simultanément la presse indienne nous apprenait dès hier que Vistara allait fusionner avec Air India pour devenir la première compagnie aérienne indienne.
Vistara est le fruit d’une société commune entre Singapore Airlines et le groupe Tata, l’un des groupes industriels en Inde.

Singapore Airlines va investir 250 millions de dollars dans cette opération pour le moment et détiendra 25,1% du capital d’Air India. Air India avait elle-même été rachetée par le groupe Tata en janvier 2022.

SIA a l'intention de financer entièrement cet investissement à l'aide de ses ressources de trésorerie internes, qui s'élevaient à 17,5 milliards de dollars singapouriens au 30 septembre 2022.

SIA et Tata ont également convenu de participer à des injections de capitaux supplémentaires, si nécessaire, pour financer la croissance et les opérations d'Air India élargie au cours des exercices 2022/23 et 2023/24.

Sur la base de la participation de 25,1 % de SIA après l'achèvement de la fusion, sa part dans toute injection de capital supplémentaire pourrait s'élever à 50,200 millions d'INR (soit 880 millions de dollars singapouriens, 615 millions de dollars américains), payable uniquement après l'achèvement de la fusion.                                                                                                              
Singapore Airlines a déclaré dans un communiqué que l'accord lui permettrait « d’acquérir immédiatement une participation stratégique dans une entité quatre à cinq fois plus grande que Vistara ».

SIA a également souligné les avantages des précieux créneaux et des droits de trafic aérien d'Air India dans les aéroports nationaux et internationaux, tout en ajoutant qu'Air India bénéficiera des « capacités opérationnelles, de la clientèle et de l'accent mis sur le service client et l'excellence des produits » de Vistara.
Air India et Vistara disposent actuellement d'un total de 218 avions long-courrier et mono couloirs, desservant 38 destinations internationales et 52 destinations nationales.
Cette opération va permettre à Singapore Airlines de se renforcer considérablement sur le marché indien qui est promis à une forte croissance dans les années à venir. Mais cette opération comporte également des risques alors qu’avant d’être rachetée par le groupe Tata Air India était très mal gérée. Il s’agit donc d’un pari sur la capacité des deux entreprises, Tata et Singapore Airlines, à transformer la gestion d’Air India.

« Tata Sons est l'un des noms les plus établis et les plus respectés en Inde. Notre collaboration pour créer Vistara en 2013 a abouti la création d’une compagnie aérienne leader sur le marché, qui a remporté de nombreuses distinctions mondiales en peu de temps. Avec cette fusion, nous avons l'opportunité d'approfondir notre relation avec Tata et de participer directement à une nouvelle phase de croissance passionnante sur le marché indien de l'aviation. Nous travaillerons ensemble pour soutenir le programme de transformation d'Air India, libérer son important potentiel et lui redonner sa position de compagnie aérienne de premier plan sur la scène mondiale » a déclaré Goh Choon Phong, CEO of Singapore Airlines.

Si l'opération de transformation est réussie, SIngapore Airlines deviendra l'une des compagnies les mieux placée pour profiter de la croissance économique des BRICS : elle est déjà très bien placée sur le marché chinois et d'Asie du sud-est en forte croissance et se positionne désormais sur un pays qui devrait devenir à terme parmi les 3 premières puissances économiques mondiales.

L'Inde est actuellement en 5ème position mondiale juste derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni et la France.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS