Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La Suisse vient encore une fois de montrer l’exemple en matière démocratique et scientifique en passant de 6 à 12 mois la validité du pass pour les guéris du Covid…

Dans une démonstration démocratique et suite à l’accord de tous les cantons, le pass sanitaire pour les guéris du Covid suisse sera désormais valable 12 mois au lieu de 6 mois après un test positif.

Malheureusement pour les suisses qui auront un pass de plus de 6 mois celui-ci ne sera pas reconnu par l’Union Européenne ou la France.

Il semble difficilement imaginable qu’en France le pass pour les guéris puisse être allongé à 12 mois alors que ce gouvernement a du mal à reconnaitre l’immunité conférée aux personnes guéries du Covid et qu'il privilégie avant tout les commandes aux grands laboratoires pharmaceutiques.

Selon une étude du CHU de Strabsourg, l'immunité des personnes guéries du Covid durerait au moins un an pour 97% des personnes.

En comparaison l'efficacité du vaccin Pfizer serait de seulement 42%% pour protéger de l'infection au variant Delta selon une étude de la Mayo Clinic Health System.

Une étude israélienne a de plus prouvé un « fort effet de baisse de l'immunité du vaccin après 6 mois ».

Une autre étude précise que les personnes qui ont déjà été infectées par le Covid sont « bien moins susceptibles que les personnes vaccinées d'attraper le variant Delta, de développer des symptômes ou d'être hospitalisées avec un Covid sévère ». Les vaccinés sont ainsi 27 fois plus susceptibles d'avoir une infection Covid avec symptômes que les personnes immunisées naturellement. Au total 15 autres études confirment cela.

Un article américain s'interroge de ce fait sur l'utilité des pass sanitaires alors que les personnes vaccinées sont plus susceptibles d'être malades que les personnes immunisées naturellement. « Avoir été maladie du COVID  offre une meilleure immunité que les vaccins (de nombreux professionnels), de sorte que les pass sanitaires ne sont pas seulement des absurdités scientifiques, ils sont également discriminatoires et contraires à l'éthique », a observé Martin Kulldorff, biostatisticien et épidémiologiste et professeur à Harvard. Pourtant la France n'a aucune stratégie pour pousser l'immunité naturelle auprès des publics avec peu de risques comme els jeunes.

Il n'y a désormais rien à attendre du gouvernement français alors qu'une loi a été votée pour autoriser le prolongement du pass sanitaire jusqu'à l'été prochain et ceci malgré les preuves scientifiques qui montrent la faible efficacité du vaccin contre la transmission (voir l'étude israëlienne et l'étude de la Mayo Clinic citées plus haut).

Ainsi pour les guéris du Covid il est plus compliqué de se déplacer dans la plupart des Dom-TOM qui sont des territoires français que dans les pays étrangers de l'UE.

Des quarantaines sont imposées aux non vaccinés sans prendre en compte s'ils sont guéris ou pas du Covid comme à la Réunion, en Guadeloupe ou en Martinique : une absurdité française que les présidentielles vont bientôt permettre d'oublier en amenant une nouvelle génération d'hommes politiques au pouvoir !

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS