Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Air France, KLM Royal Dutch Airlines, China Southern Airlines et Xiamen Airlines ont annoncé cette semaine à Amsterdam la fusion de leurs accords de joint-venture existants avec pour « objectif est de renforcer les liens déjà forts entre les partenaires et d'offrir des voyages toujours plus fluides pour les clients ». 

La joint-venture vise offre aux clients des compagnies, un large choix de destinations reliant l'Europe (Paris et Amsterdam) à la Chine (Beijing*, Chengdu, Guangzhou, Hangzhou et Xiamen) avec une optimisation des temps de transfert et de correspondance.

Les clients d'Air France-KLM pourront également gagner des Miles Flying Blue en volant sur tous les vols opérés dans le cadre de cette joint-venture formée par les quatre compagnies aériennes.

Depuis 2006, KLM Royal Dutch Airlines et China Southern Airlines avaient formé une joint-venture sur la liaison Amsterdam-Pékin. En 2015, Xiamen Airlines a rejoint cette joint-venture sur la ligne Amsterdam-Xiamen.

En 2010, Air France s'est alliée à China Southern Airlines pour également former une joint-venture sur la ligne Paris-Guangzhou. Aujourd'hui, ces accords sont réunis pour former une unique joint-venture entre l'Europe et la Chine.

« Cette joint-venture élargie marque une étape importante pour Air France-KLM. De plus, elle contribue à renforcer la position des deux compagnies aériennes sur le marché aérien chinois, qui continue de croître. Chaque année, les quatre compagnies aériennes - Air France, KLM, China Southern et Xiamen Airlines - transportent environ 1 250 000 passagers entre l'Europe et la Chine sur leurs routes opérées en commun » a indiqué le groupe dans un communiqué.

« En 2016, nous avons célébré les dix ans de la joint-venture entre KLM et China Southern. Aujourd'hui, nous fusionnons les deux joint-ventures existantes en une seule. Je suis fier de cette joint-venture unique, car elle continue de renforcer les intérêts d'Air France-KLM en Chine. En unissant nos forces, nous offrons à nos clients un réseau étendu et homogène en Chine et en Europe » a déclaré Pieter Elbers, Président du Directoire de KLM.

« Nous sommes fiers de poursuivre notre coopération avec China Southern et Xiamen Airlines par la combinaison des joint-ventures existantes. Notre joint-venture unique permettra à la fois de conserver les avantages dont nos clients bénéficient et de préserver la position d'Air France-KLM en Chine » a ajouté Patrick Alexandre, Directeur général adjoint Commercial Ventes et Alliances d'Air France-KLM.

Au-delà de la joint-venture, les compagnies aériennes coopèrent étroitement dans d'autres domaines, notamment en ce qui concerne l'assistance en aéroport, le catering et la maintenance des appareils. Par exemple, Air France-KLM Engineering & Maintenance s'est vu confier l'entretien des moteurs de la flotte de Boeing 787 de Xiamen Airlines. Egalement, des coopérations plus étroites sont discutées dans d'autres domaines, tel que la maintenance des avions, ou l'exploitation du fret.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS