Partagez cet article :

L'Association internationale des voyages d'affaires (GBTA), vient de publier son enquête annuelle sur l'Europe occidentale du BTI™ de la GBTA, une analyse semestrielle des cinq principaux marchés du secteur des voyages d'affaires en Europe  : l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et l'Espagne.

Ces cinq marchés forment ensemble la part du lion des voyages d'affaires en Europe, soit près de 70 %, et représentent une sorte de baromètre de la conjoncture de l'ensemble du marché européen des voyages d'affaires.


Selon cette étude, les dépenses globales de voyages d'affaires parmi les principaux marchés européens chuteront de 2,2 % en 2012 pour atteindre 177 milliards de dollars USD avant de rebondir de 1,4 % en 2013.

Les dépenses de voyages d'affaires allemandes devraient augmenter de 1,6 % pour atteindre 50,8 milliards de dollars USD en 2012, avant de croître de 3,3 % en 2013

Les dépenses de voyages d'affaires françaises chuteront de -2,2 % pour atteindre 17,9 milliards de dollars USD en 2012, avant de bénéficier d'une croissance de 1,1 % en 2013.

« L'Europe a globalement évolué comme nous l'avions prévu dans notre rapport inaugural de printemps 2012. Cependant, en raison des perspectives plus faibles pour le premier semestre en Espagne, en Italie, en France et au Royaume-Uni, nos attentes de croissance du PIB pour 2012 pour l'ensemble de la Zone euro ont été légèrement revues à la baisse dans le rapport d'automne, passant de -0,3 % à -0,4 %. La persistance de l'endettement et la poursuite des mesures d'austérité pourraient conduire l'économie européenne à demeurer dans une situation difficile au cours des années à venir. Le rapport d'automne de la GBTA reste donc prudent et prévoit une hausse des dépenses globales des voyages d'affaires de 1,4 % en Europe occidentale en 2013» a déclaré Paul Tilstone, Directeur général de la GBTA pour l'Europe.

Selon ce même rapport, «le taux de chômage européen constitue peut-être l'une des principales préoccupations économiques et sociales du Continent. Seule l'Allemagne est parvenue à baisser le chômage depuis la Grande récession, mais même ses progrès ont ralenti en 2011 et 2012. Le taux de chômage de l'Espagne a augmenté pour atteindre près de 25 %, tandis que la Grèce se trouve à 22 % et le Portugal à 15 %. Malgré des attentes modestes en ce qui concerne la croissance du PIB, même la France et le Royaume-Uni ne devraient pas progresser en termes de chômage avant 2014, voire au-delà.»

Le rapport de la GBTA souligne une importante corrélation entre la croissance de l'emploi et les dépenses de voyages, l'analyse de la corrélation sur l'ensemble de la période historique suggérant que les dépenses de voyages d'affaires intérieurs tendent à précéder les croissances de l'emploi d'environ un trimestre.

Exportations et voyages d'affaires sortants internationaux
La croissance de l'exportation a enregistré une belle surprise pour l'Allemagne et l'Espagne au cours du T2 2012. La position commerciale de l'Allemagne est plus mondialement diversifiée, avec des proportions d'exportations plus importantes vers les marchés émergents les plus dynamiques du monde, contrairement à la plupart des autres pays de la zone euro dont le commerce dépend davantage des relations intra-régionales.

L'analyse par la GBTA des voyages sortants internationaux a démontré que l'une des plus fortes corrélations à travers les pays européens concerne les exportations. Historiquement, les dépenses de voyages d'affaires ont tendance à précéder les exportations d'un trimestre ou deux.

Pour 20133, les dépenses de voyages d'affaires françaises continueront de se rétablir avec l'économie européenne: on estime qu'elles augmenteront de 1,1 % pour atteindre 35,1 milliards de dollars USD.

Tout redressement des dépenses de voyages d'affaires françaises sera généré par les voyages intérieurs, qui devraient rester stables en 2012, suite de quoi une croissance de 4,5 % est prévue en 2013.

La GBTA prédit que les dépenses de voyages d'affaires sortants internationaux de la France chuteront de -5,7 % en 2012 et d'encore -4,6 % en 2013 

www.gbta.org

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: