Partagez cet article :

Aeroflot a annoncé des dizaines de suspensions de routes internationales alors que la pandémie de coronavirus cause des perturbations généralisées à l'industrie aérienne.

Le transporteur russe a déclaré qu'il continuerait à opérer des vols au départ de Moscou vers les destinations européennes suivantes: Amsterdam, Athènes, Berlin, Bruxelles, Bucarest, Budapest, Dublin, Genève, Helsinki, Lisbonne, Londres, Madrid, Paris, Rome, Sofia, Stockholm et Zagreb.

La Russie a limité les voyages en avion vers les pays de l'Union européenne, la Norvège et la Suisse aux vols entre Moscou et les capitales à partir du 16 mars, rapporte le New York Times.

Le pays avait déjà imposé des restrictions de voyage aux citoyens chinois, iraniens, sud-coréens et italiens.

Aeroflot a suspendu ses vols entre Moscou et les villes suivantes:

    Aktau (23 mars au 23 avril)
    Aktobe (23 mars au 23 avril)
    Almaty (23 mars au 23 avril)
    Atyrau (24 mars au 23 avril)
    Barcelone (21 mars au 23 avril)
    Belgrade (21 mars au 23 avril)
    Boukhara (16 mars au 15 avril)
    Chisinau (16 mars au 31 mars)
    Copenhague (21 mars au 23 avril)
    Francfort (19 mars au 23 avril)
    Karagandy (19 mars au 23 avril)
    Kostanay (21 mars au 22 avril)
    Larnaca (23 mars au 23 avril)
    Ljubljana (18 mars au 23 avril)
    Munich (16 mars au 23 avril)
    Nur-Sultan (20 mars au 23 avril)
    Oslo (18 mars au 23 avril)
    Prague (21 mars au 23 avril)
    Riga (20 mars au 15 avril)
    Samarkand (16 mars au 15 avril)
    Shymkent (23 mars au 22 avril)
    Tallinn (19 mars au 23 avril)
    Tachkent (21 mars au 15 avril)
    Thessalonique (16 mars au 23 avril)
    Tivat (18 mars au 23 avril)
    Vienne (20 mars au 23 avril)
    Vilnius (18 mars au 30 mars)
    Varsovie (19 mars au 27 mars)
    Zurich (19 mars au 23 avril)

Aeroflot a déclaré qu’elle continuerait à exploiter les vols suivants pour permettre aux citoyens russes de retourner en Russie:

   

    Paris
    Prague - SU2012 / SU2013 et SU2016 / 2017 (16-19 mars)
    Francfort - SU2300 / 2301 (16-18 mars), SU2304 / 2305 (16-17 mars) et SU2656 / 2657 (18 mars)
    Munich - SU2322 / 2323 (16-18 mars)
    Barcelone - SU2638 / 2639 (16-20 mars), SU2512 / 2513 (16, 17-20 mars) et SU2514 / 2515 (18 mars)
    Zurich - SU2486 / 2487 (16-18 mars)
    Copenhague - SU2658 / 2659 (16, 18, 19, 20 mars)
    Oslo - SU2174 / 2175 (16-17 mars)
    Vilnius - SU2108 / 2109 (16-17 mars)
    Varsovie - SU2002 / 2003 (16-18 mars)
    Tallinn - SU2106 / 2107 (17-18 mars)
    Vienne - SU2184 / 2185 (17-19 mars), SU2352 / 2353 (17, 19 mars) et SU2354 / 2355 (18 mars)
    Tachkent - SU1870 / 1871 (16-20 mars)
    Riga - SU2100 / 2101 (17-19 mars)
    Belgrade - SU2090 / 2091 (17-20 mars)
    Ljubljana - SU2610 / 2611 (17 mars)
    Tivat - SU2050 / 2051 (17 mars)
    Larnaca - SU2072 / 2073 (17-22 mars)
    Almaty - SU1946 / 1947 (17 / 18-22 / 23 mars)
    Nur-Sultan - SU1956 / 1957 (17 / 18-19 / 20 mars)
    Aktobe - SU1948 / 1949 (17,19, 21 mars)
    Shymkent - SU1950 / 1951 (18, 21 mars)
    Atyrau - SU1958 / 1959 (17/18, 19/20, 21/22 mars)
    Karagandy - SU1936 / 1937 (17/18 mars)
    Kostanay - SU1952 / 1953 (18/19 mars)
    Aktau - SU1954 / 1955 (17/18, 19/20 mars)

Le transporteur a déclaré: «ls vols réguliers de Rossiya Airlines opérés sous le code SU d'Aeroflot au départ de Saint-Pétersbourg vers des destinations européennes telles que Larnaca, Prague et Vienne, ainsi que vers Genève, seront interrompus à partir du 16 mars. Les passagers se verront proposer des options alternatives via Moscou. Aeroflot travaille dur pour ramener les citoyens russes chez eux et demande à tous les passagers des vols annulés d'utiliser le site Web d'Aeroflot pour vérifier les possibilités de réservation de vols alternatifs. Dans les situations où il n'y a pas d'alternative, veuillez contacter Aeroflot pour apporter des modifications. Les passagers détenant des billets réservés avant le 31 mai 2020 pour des vols Aeroflot annulés, ainsi que les passagers autrement affectés par les restrictions imposées par leur pays de départ, de destination ou de transfert (par exemple, interdictions d'entrée, de sortie ou de transit; menace de quarantaine forcée; annulation d'entrée sans visa; annulation de visas délivrés précédemment, etc.), peuvent:

    - Demander un remboursement involontaire et recevez un remboursement du prix total du billet au point de vente d'origine jusqu'au 31 décembre 2020 (inclus), quelle que soit la période de validité du billet;
    - Apporter une seule modification de la date de départ pour n'importe quelle date jusqu'au 31 décembre 2020 (inclus), tout en conservant le point de départ, la destination et la classe de service d'origine, sans encourir de frais supplémentaires;
    -Modifier une fois l'itinéraire sur n'importe quel vol Aeroflot et / ou date de départ jusqu'au 31 décembre 2020 (inclus). Aucun frais supplémentaire ne sera prélevé pour la nouvelle réservation, bien que d'autres conditions générales s'appliquent (par exemple, un paiement supplémentaire pour un tarif plus cher). »

www.aeroflot.ru/ru-en

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: