Partagez cet article :

air-asiax-hotesses

Le mystère plane concernant la poursuite des vols long-courriers vers l'Europe de la compagnie AirAsiaX selon la presse malaisienne. Air Asia X pourrait notamment suspendre ses vols vers Paris et Londres...

De récents articles parus dans les médias malaisiens suggèrent que la compagnie Air Asia X pourrait supprimer ses vols vers Paris Orly et Londres Gatwick au départ de Kuala Lumpur du fait d’inquiétudes concernant la rentabilité de ces lignes et l'introduction imminente du projet d'échange de droits d'émissions de CO2 (SCEQE) de l’Union Européenne

Selon Business Times, Air Asia X a écrit au ministère malaisien des transport pour demander à suspendre ses vols vers quatre villes: Londres, Paris, Mumbai et Delhi.

Diverses raisons sont données pour le retrait allant de restrictions sur les visas pour les routes indiennes aux augmentations de tarifs nécessaires pour couvrir les frais de compensation carbone dans l’Union Européenne.

L’on dit notamment que la route vers Londres n’est pas rentable.

The Malaysian Insider estime que sur cette route, Air Asia X perd 20 millions de RM ( 4 millions de Livres Sterling) par an.

À ce jour, le PDG d’Air Asia Azran Osman-Rani n’a pas confirmé ni infirmé ces informations.

Cité dans le Business Times, M. Azran-Rani a dit «je confirme qu’Air Asia X n'a pas encore pris de décision, pour ajouter ou supprimer des routes.»

Le transporteur offre la même réponse sur sa page Twitter et sur sa page Facebook.

Le modèle low-cost a du mal à s'imposer sur les vols long-courriers

Cependant, comme Business Traveller l’a noté en octobre, le modèle low-cost  n'est pas prouvé pour les itinéraires long-courriers.

À ce jour, tous les transporteurs low-cost ont  échoué, comme People Express aux Etats-Unis dans les années 1980 et plus récemment Oasis Hong Kong et Zoom au Canada.

De plus les tarifs d’Air Asia X sur la route Londres - Kuala Lumpur ne sont pas aussi compétitifs qu'ils étaient autrefois.

Les coûts croissants du carburant ont fait augmenter les frais d'exploitation de ses A340  quadrimoteurs  tandis que la hausse  de l’APD au Royaume-Uni (l’Air Passenger Duty est actuellement de  85 livres en éco et 170 pour la classe premium) signifie que ses tarifs promotionnels ne sont plus aussi accrocheurs.

En outre, le transporteur fait face à la concurrence toujours plus vive des compagnies aériennes du Golfe comme Emirates, Etihad et Qatar qui ont tous augmenté leurs fréquences vers Kuala Lumpur  ces dernières années.

Certes les compagnies du Golfe ne proposent pas des vols directs mais peuvent offrir des correspondances vers de nombreuses villes d’Asie du Sud.

Emirates  par exemple opère désormais un A380 sur l’un de ses trois vols quotidiens Dubaï-Kuala Lumpur.

Une déicsion prise suite au partenariat avec Malaysià

Un autre facteur pourrait être le nouveau partenariat entre Air Asia X et Malaysian Airline System(MAS).

Si Air Asia X devait se retirer d’Europe, cela augmenterait les profits de Malaysia sur ces deux routes (Paris et Londres).

C'est seulement il y a deux mois qu’Air Asia X a transféré ses vols au départ de Londres Stansted à Gatwick afin de renforcer sa popularité.

Donc ces changements s’ils sont confirmés, seront une vraie surprise.

Il faut souligner que le site de Air Asia X était accessible comme d’habitude aujourd'hui: le business continue pour la compagnie.

Ces vols sont toujours disponibles à la réservation pour 2012.

Nous vous tiendrons informés des futurs développements.

Plus d'informations: http://www.airasia.com/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: