Partagez cet article :

La compagnie aérienne Air France vient de publier ses chiffres pour le premier semestre 2012: elle a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 5,2% ) 12,1 milliards d’euros.

Le coefficient d’occupation a gagné 2,4 points à 82,2%.

L’activité passage a enregistré un trafic et des capacités en hausse respectivement de 3,9% et de 0,9%: la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) est en hausse de 5,7% et de 3,9% hors change.

Par contre, dans l’activité cargo, le trafic a fortement chuté (-6,5%) pour des capacités en baisse de 2,5% amenant ainsi un recul de 2,8 points du coefficient de remplissage à 64,5%.

Les charges d’exploitation ont été  en hausse de 2,7% hors carburant et de 5,9% après carburant:  la facture carburant a augmenté de 469 millions d’euros au cours du semestre.

Le coût de la dette nette a légèrement baissé (170 millions d’euros contre 178 millions d’euros un an plus tôt).

En revanche, les autres produits et charges financiers sont passés d’un produit de 38 millions d’euros à une charge de 178 millions d’euros dont 152 millions d’euros de variation négative de la juste valeur des instruments de couverture.

Air France a affiché une perte de 1,263 milliards d’euros contre 564 millions l’an passé.

« Comme nous l’avions indiqué lors de la communication des résultats du premier trimestre, les résultats du premier semestre marquent une dégradation par rapport à ceux, déjà fortement négatifs, du premier semestre 2011. Même si les résultats de ce deuxième trimestre sont en amélioration par rapport à ceux de l’année précédente, ils sont encore négatifs. Ces chiffres montrent combien la réussite du plan Transform 2015 est indispensable au redressement du groupe. Dans un environnement économique mondial de plus en plus incertain auquel s’ajoutent la volatilité du prix du pétrole et l’instabilité des monnaies, l’amélioration de notre productivité et de nos coûts est plus que jamais nécessaire. Le Conseil et moi- même sommes heureux de constater que la majorité des collaborateurs de notre groupe comprend et soutient cette démarche exigeante de redressement. Cela démontre leur esprit de responsabilité et leur attachement à Air France et à KLM.» a déclaré Jean-Cyril Spinetta; le président du Conseil d’Administration.

La situation devrait cependant s’améliorer pour le groupe d’ici la fin de l’année 2012. ?

Air France a estimé «que les réservations sont bien orientées pour la saison été, dans la continuité de la période précédente. Les incertitudes sur l’évolution de l’économie mondiale ainsi que la volatilité du prix du pétrole et de l’euro rendent les prévisions sur la fin de l’année difficiles. Cependant, le groupe devrait enregistrer au deuxième semestre les premiers impacts significatifs du plan Transform 2015. Dans ces conditions, le groupe a pour objectif de dégager un résultat d’exploitation au second semestre supérieur aux 195 millions d’euros réalisés au second semestre 2011. »

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut