Partagez cet article :
Incendies en Australie

L’état d’urgence a été déclaré dans l’état de la Nouvelle Galles du Sud au sud de l’Australie alors que d’immenses incendies ravagent le sud de l’Australie…

De nombreuses vidéos terrifiantes ont circulé sur le web ces derniers jours : on y voit des troupeaux de kangourous désemparés fuir en masse les incendies ou des koalas désespérés allant chercher de l’eau auprès des passants. La Ministre australienne de l’environnement estime qu’un tiers des koalas de la régions pourraient avoir été tués par les flammes. Les incendies ont ravagé les forêts d’eucpalyptus, aliment des koalas.

Le service des pompiers de l’état de la Nouvelle Galles du Sud a demandé aux touriste d’évacuer une zone de 260 km le long de la côte avant le 4 janvier. Il s’agit de la plus importante évacuation jamais réalisée dans la région a déclaré la Ministre des Transport de l’état.

La situation devrait encore empirer d’ici à samedi alors qu’un nouveau pic de chaleur est attendu : les températures devraient dépasser 40° Celsius avec de forts vents.

L’alerte concerne la région de Jinbadyne, Adaminaby, Berridale, Delegate, Providence Portal, Anglers Reach et Old Adaminaby.

L’état d’urgence a par ailleurs été déclaré pour la semaine.

Une douzaine de personnes sont toujours disparues et les incendies qui ravagent le bush depuis septembre ont causé la mort de 18 personnes.Jeudi matin un bateau de la marine est venu cherche des personnes réfugiées sur la plage pour échapper aux incendies dans la cité balnéaire de Mallacoota.

D’importants embouteillages ont été noté sur l’autoroute menant à Sydney ce jeudi alors que les habitants et touristes évacuent la zone.

On estime que depuis septembre plus de 3 millions d'hectares de forêt sont partis en fumée, soit une superficie équivalente à celle de la Belgique!

Les habitants de Sydney ont par ailleurs du faire face à plusieurs reprises à une urgence de santé publique du fait des fumées toxiques constantes provenant des incendies ont alerté mi décembre des organisations professionnelles de médecins. Une pollution particulièrement dangereuse en raison du taux élevé de particules PM 2.5.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: