Partagez cet article :

weekend-platines-berlin

Hommage à David Bowie: «Je n'aurais pas pu écrire la musique que j'ai écrite si je n'avais pas été complètement pris par Berlin, par ses tensions, sa structure particulière... le Mur et son influence sur la ville», David Bowie. Berlin est une ville qui a inspiré par le passé de nombreux artistes d’avant-garde comme David Bowie, Iggy Pop, U2, Depeche Mode. Aujourd’hui, Berlin est toujours aussi «branchée»...

Berlin est une ville qui cristallise toute l’histoire du XXIème: c’est ici que le fascisme a été poussé à son paroxysme durant la seconde guerre mondiale et que l’ouest a affronté l’est sans répit jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989.

Paradoxalement, après-guerre, Berlin Ouest a été un havre de liberté pour de nombreux artistes qui venaient y rechercher l'inspiration pour de multiples raisons: certains pour l’esprit libertaire de la ville, d’autres pour fuir le service militaire (les habitants d’Allemagne de l’Ouest n’avaient pas à effectuer de service militaire), d'autres encore pour profiter du coût de la vie très faible par rapport à d’autres régions de l'Europe de l'Ouest.

Studio Hansa: The Great Hall By the Wall!

Le studio de musique Hansa a marqué toute une époque : il a été construit seulement 3 ans après l’érection du mur de Berlin en 1964 et était situé à faible distance de Checkpoint Charlie, à deux pas du mur, d’où son surnom «The Great Hall By the Wall».

mixagehansa

Le studio était réputé auprès des artistes du fait de sa table de mixage de 56 pistes: le nec plus ultra à l'époque.

En enregistrant ici, les groupes bénéficiaient par ailleurs de tarifs d’enregistrement bien moins élevés qu’à Londres et profitaient en prime de la folie des nuits berlinoises.

hansa hall

C’est dans une salle de bal aux grands volumes et à l’atmosphère d’avant-guerre que de nombreux artistes ont enregistré des albums qui comptent parmi leurs plus grands succès comme The Idiot et Lust For Life d'Iggy Pop, des tops sellers dans sa carrière.

hansa-studio-salle-de-balSon compère, David Bowie, s’est quant à lui inspiré du lieu pour ses albums Low Lodger et Heroes.

Cette période épique a été retracée avec fidélité dans un film germano-britannique sortie en début d'année 2013, baptisé comme il se doit Lust for Life.

Récemment, les berlinois ont montré qu'ils n'avaient pas oublié l'amour que Bowie porte pour cette ville: son dernier album The Next Day a été  particulièrement bien accueilli à Berlin avec une forte couverture médiatique, soirées dédiées et visites guidées...

Le premier single de l'album, «Where are we now?», évoque d'ailleurs quelques lieux de la ville.

hero-david-bowie-iggy-popSelon le journaliste Tobias Rüther, auteur en 2008 d'un livre sur Bowie et Berlin, c'est la capacité de la ville à se transformer sans cesse qui a captivé Bowie.

«C'était un mélange entre, d'un côté, un retour aux années 20 dont la création artistique et la peinture l'ont toujours fasciné, et de l'autre, son idée qu'ici l'on produisait la musique la plus intéressante», a-t-il expliqué à l'AFP.

«J'ai toujours pensé que Bowie avait été le premier à comprendre que Berlin, avec ce passé, cette situation étrange, ces ruines, ces nouveaux immeubles et ces grands espaces vides, était un endroit propice à la création, un lieu où l'on pouvait se trouver. Il a toujours dit qu'il ne s'était jamais senti aussi libre qu'à Berlin» a-t-il ajouté.

Le fameux groupe électronique des années 80 Depeche Mode a aussi fait de Berlin, l’un de ses lieux de prédilection avec son fameux son électronique qui emprunt les albums Construction Time Again, Some Great Rewards et Black Celebration.

disqueorhansa

Quant au groupe irlandais U2, il y a tourné le clip du single One et y a enregistré une partie d'Achtung Baby, un album qui a fait date dans la carrière du groupe avec son mélange inédit de rock et de musique électronique, l'album sans doute le plus aboutit du groupe irlandais.

Aujourd’hui, les studios Hansa ont un peu perdu de leur gloire: on y enregistre encore, mais surtout de la musique classique (le studio a été repris par un label de musique classique).

Dans la grande salle, les événements d’entreprise ont remplacé Marvin Gore, le chanteur de Depeche Mode, qui y enregistrait des disques dans la plus simple tenue.

Des visites très instructives y sont régulièrement organisées par Fritz Tours où vous apprendrez tous les secrets de ce studio mythique.

Les nouveaux héros des platines enregistrent à l'hôtel

Un autre studio a pris le relais de la nouvelle génération, dans un cadre atypique: il est logé dans un hôtel un peu spécial...

L’hôtel NH How est situé à la limite des quartiers de Friederichshain et de Kreutzberg, à deux pas de nombreux clubs et bars branchés qui font la nuit berlinoise: il se distingue car il est l'un des rares hôtels au monde à être dédié à la musique.

Le hall à l’ambiance pop est un feu d’artifice de couleurs fraiches et acidulées avec sa réception en forme de bouche sensuelle, ses fauteuils à l’allure de maison de Barbapapa et son musée d’Art moderne.

nhow berlin lobby

Ici les hôtes peuvent se faire prêter des guitares et claviers dans leur chambre et enregistrer un album: et ce n’est pas une blague!

Le studio de musique de l’hôtel qui a ouvert en mars 2011 est à la pointe des technologies.

Il  a été  utilisé par des artistes majeurs de la scène berlinoise comme N.E.R.D., Erykah Badu, Kool Savas, Jennifer Rostock, Jessie J, Skylar Grey, Culcha Candela, Rea Garvey... (il offre en sus une superbe vue sur la rivière Spree).

nhow berlin 192 studio

Les artistes ont un autre avantage à enregistrer ici: le studio est voisin du siège social allemand d'Universal Music qui a déménagé d’Hambourg à Berlin en juillet 2002, en reconnaissance de l'avant-garde musicale de la ville.

David Guetta a organisé des soirées à Berlin dès 2006

Il faut bien reconnaitre que Berlin est à la pointe dans le domaine de la musique électronique depuis déjà de longues années.

David Guetta, l’artiste français qui a vendu le plus de disques au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ces dernières années (premier artiste français, à réussir à placer deux singles à la 1ère place des ventes en Angleterre) a commencé à y organiser des soirées dès 2006.

Quant au DJ Paul Kalkbrenner qui a réalisé la bande originale du film Berlin Calling, il est devenu une référence du son berlinois: il fait partie du label B-Pitch Control qui rassemble Ritchie, Hwtn Ellen Allien, Modeselektor...(voir https://www.bpitchcontrol.de/artists)

berghain-berlinLa capitale de la musique électronique européenne abrite de véritables temples dédiés à cette musique comme l’incroyable Berghain logé dans une ancienne centrale électrique, où les basses résonnent à en perdre la tête.

Toute la ville vibre au rythme de la musique que ce soit en fonds sonore dans des piscines et spas comme au Badeschiff ou au Liquid Room, dans des clubs à l’ambiance stalinienne comme au Weekend, dans les bars de plage au bord de la Spree l'été ou même dans les jardins publics au Mauerpark où la foule improvise chaque dimanche un karaoké géant et improbable.

La musique adoucit les moeurs et il semble bien que cela soit le cas à Berlin!

«Je n'aurais pas pu écrire la musique que j'ai écrite si je n'avais pas été complètement pris par Berlin, par ses tensions, sa structure particulière... le Mur et son influence sur la ville», David Bowie.

«La plus grande extravagance culturelle que l’on puisse imaginer» David Bowie, à propos de Berlin.

«Au moment où nous l’avons enregistré, j’ai eu un fort sentiment de puissance. Nous jouions tous ensemble dans cette grande salle d’enregistrement, une immense salle de bal remplie de fantômes de la guerre et tout s’est mis en place. C’était un moment rassurant, quand tout le monde s’est dit, Oh super, l’album débute. On comprend alors pourquoi faire partie d’un groupe: quand l’inspiration vous prend et que vous créez quelquechose qui touche vraiment. One est une chanson qui touche et va droit au coeur» The Edge, le guitariste de U2 à propos de l’enregistrement de One dans la grande salle des studios Hansa de Berlin.


INFORMATIONS PRATIQUES: 

 - S'Y RENDRE: si vous voulez voyager différemment à Berlin, prenez le train de nuit de la Deutsche Bahn qui part de Gare de l'est à Paris le soir vers 20H. Vous arriverez frais et dispo le lendemain matin au centre-ville après une bonne nuit de sommeil pour profiter au maximum de votre week-end.

Voir notre article: http://www.businesstravel.fr/test-du-train-city-night-line-paris-berlin-en-voiture-lits.html

- HOTELS:

Le NH NOW Berlin est un lieu incroyable à la décoration très pop: l'hôtel est très bien situé été comme hiver avec les plages de Berlin à proximité, des bars, des piscines (Badeschiff) ou des monuments intéressants comme l'East Side Gallery (l'une des plus grandes portions du mur de Berlin), le pont Oberbaum, très romantique... Voir https://www.nh-hotels.fr

De son côté, le Moevenpick Berlin est situé à deux pas des studios Hansa et à proximité de lieux de mémoire poignants comme la Topographie de la Terreur, de Trabi Safari Tour (voir ci-dessous) ou de lieux artistiques comme le musée Martin-Gropius Bau.

Le Moevenpick Berlin a été récemment rénové et offre un cadre cosy avec accès direct aux transports en commun.

Certaines chambres mansardées ont beaucoup de charme avec leur poutres apparentes.

Voir http://www.moevenpick-hotels.com/de/europe/germany/berlin/hotel-berlin/uebersicht/

- ACTIVITES:

- visiter les studios Hansa avec Fritz Tours (à ne pas manquer mais en anglais). Une visite instructive sur le passé musical de la ville et la découverte des mythiques studios Hansa. http://www.musictours-berlin.com/,

trabant-berlin- se balader en Trabant à la découverte de Berlin Est ou Ouest avec Trabi Safari: une véritable aventure au coeur de Berlin dans ces voitures en plastique qui se conduisent finalement assez bien. Voir http://cms.trabi-safari.de/opencms/opencms/trabi-safari/de/_main/home/,

- participer à un karaoké géant dans le parc de Mauerpark le dimanche,

boros-collection-berlin- explorer le plus grand bunker de Berlin transformé en galerie d'Art Moderne: un musée unique au monde où l'art permet de surmontrer le terrible passé de la ville. http://www.sammlung-boros.de/. Se visite sur réservation uniquement.

- écouter de la musique tout en nageant au Badeschiff ou au LiquidRom,

- danser au Berghain, un club techno logé dans une immense centrale électrique, au Weekend, un club qui offre une belle vue sur Berlin Est ou au Watergate avec sa terrasse au bord de l'eau face à Universal Music,

- découvrir les groupes de musique locaux dans les bars underground de Kreutzberg.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

REPORTAGES EUROPE

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: