Partagez cet article :

Les deux leaders de la Corée du Sud et du Nord ont décidé de signer un accord historique pour coopérer et dénucléariser la péninsule avec pour objectif la signature d’une armistice…

La guerre entre les deux Corées n’a jamais été terminée car aucune armistice formelle n’a été signée.

La semaine passée le président de Corée du Sud Moon Jae-in et le président de Corée du nord Kim Jong Un ont signé un accord historique qui vise à poser les bases d’une coopération et d’une dénucléarisation de la péninsule. Les deux pays ont indiqué qu’ils allaient poursuivre les négociations avec la Chine et les Etats-Unis pour terminer formellement la guerre de Corée

Comme un symbole le fuseau horaire de la Corée du Nord a été aligné avec celui de la Corée du sud. Des réunions vont par ailleurs être organisées entre les familles qui ont été divisées suite à la guerre et les réseaux ferrés et routiers vont être reliés et modernisés entre les deux pays. Par ailleurs les deux pays vont participer conjointement à d’autres événements sportifs comme les Jeux Asiatiques.

Il faut cependant rester prudent alors que d’autres accords par la passé avaient esquissé un semblant de réconciliation. Tout apaisement en Corée serait une bonne nouvelle pour l’Asie et pour le monde.

Un sommet doit par ailleurs avoir lieu en mai ou début juin entre Donald Trump et Kim Jong Un. Cet accord pourrait être décisif et rester dans l’histoire si les deux partenaires arrivent à mettre fin à la guerre et à stabiliser la péninsule.

La Corée du Sud aurait beaucoup à y gagner tant pour développer son offre touristique que pour développer son économie. Elle le mérite bien alors que la guerre qui a opposé les grandes puissances sur le territoire de la Corée a été l’une des plus meurtrière comparativement au nombre d’habitants.

On estime que 800000 militaires coréens du nord et du sud sont morts ainsi que 2/2,5 millions de civils dont environ 900000 en Corée du Sud.

La guerre a par ailleurs entrainé le départ de 3 millions de réfugiés : Séoul avait été détruite à 70%.

La Corée du Nord aurait perdu entre 1950 et 1953 environ 20% de sa population durant la guerre de Corée du fait notamment des bombardements au Napalm (citation du Général Curtis LeMay) contre 1,35% pour la France durant la Seconde guerre mondiale.

Lors d'un séjour à Séoul plusieurs personnes nous ont confiées que la guerre a décimé de nombreuses familles et qu'il était très difficile aujourd'hui de voir des membres de leurs familles de l'autre côté de la frontière.

Espérons que cette région d'Asie à l’image de l’Europe retrouve le chemin de la paix et de la reconciliation.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut