Partagez cet article :

senkaku-iles

Le différent sino-japonais entre la Chine et le Japon pour des îles inhabitées de l’est de la mer de Chine ont entraîné des manifestations parfois violentes dans 70 villes chinoises.

Les îles appelés Diaoyu par les chinois et Senkaku par les japonais sont depuis longtemps un sujet de querelle, même s’il n’y a jamais eu de confrontations sérieuses, heureusement.

Mais la semaine dernière le gouvernement japonais a signé un contrat pour acheter 3 des 5 îles à une famille qui serait leur propriétaire, ce qui a entraîné des manifestations contre les entreprises japonaises en Chine.
?

Elles sont devenues plus violentes ce week-end: dans les villes de Guangzhou et Shenzen, des dizaines de milliers de manifestants ont pris la rue et attaqué les entreprises japonais ainsi que les commerces japoanis même gérés par des chinois.

Hier, un restaurant de Ramen à Shenzen, a du enlever son enseigne pour calmer les protestants.

A Guangzhou hier, un groupe anti-japonais a pris d’assaut un hôtel sans faire de blessés.

La police a été envoyée pour contrôler ces manifestations mais de manière parfois peu efficace.

La télévision a montré des images de manifestants endommageant des commerces. Des manifestations ont également eu lieu à Shanghai et face à l’ambassade du Japon à Pékin, mais elles ont été plus calmes.

Les voyageurs qui se rendent en Chine dans les prochains jours sont avisés d’être vigilants et de rester en dehors de ces manifestations, spécialement celles face aux grands magasins japonais.

Selon le South China Morning, les compagnies japonaises ont décidé de fermer leurs usines en Chine suite à cette vague de manifestations.

Espérons que les deux pays, qui ont de forts liens économiques, sachent surpasser ces querelles de voisinage, les échanges commerciaux entre la Chine et le Japon étant bien plus importants que ces quelques îles inhabitées.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut