Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Easyjet étend son programme Flight Club à toute l'Europe

easyjet nouvelle livree 2015

Après une période test de 18 mois dans 3 pays, Easyjet a décidé de généraliser son programme de fidélité Flight Club à toute l'Europe…

Le programme a été testé pendant 18 mois auprès de 15000 voyageurs fréquents dans 3 pays : la France, la Suisse et au Royaume-Uni.

«Le Flight Club Easyjet récompensera nos clients les plus fidèles, ceux qui voyagent plus de 20 fois par an avec nous. ce n'est pas un programme classique car il offre des bénéfices immédiats aux passagers. Il est aussi plus simple à gérer ce qui signifie que nous pourrons continuer à offrir des prix bas» a déclaré Carolyn McCall, CEO d'EasyJet.

«Ce programme va être mis en place sur invitation uniquement ce qui 'est pas fréquent pour un programme de fidélité. Nous allons identifier tous les passagers qualifiés sur une période de 12 mois par base et par pays. Il va cibler les personnes qui voyagent plus de 20 fois par an avec nous soit 1àà vols alelr-retour par an. Il vise nos clients les plus fidèles. Le programme dans son ensemble vise à leur offrir la flexibilité qu'ils désirent en leur permettant d'effectuer des changements dont ils ont besoin en tant que voyageurs fréquents» a précisé Perter Duffy, directeur commercial client, marketing et produit à Business Traveller Royaume-Uni.

Ce programme sera généralisé au sein du réseau européen d'Easyjet à partir du début de l'année 2016 : les passagers seront invités à rejoindre le programme lorsqu'ils auront effectué plus de 20 vols ou qu'il auront dépensé une certaine somme sur une période de 12 mois.

Dans le cadre de ce programme les membres pourront bénéficier de frais de changement de vol ou de nom (jusqu'à 5 par an) gratuits, du meilleur prix garanti, d'offres spéciales ainsi que d'une équipe dédiée au sein du service client.

Selon la compagnie en 2015, 74% ont volé au moins une secodne fois avec EAsyjet ce qui représente plsu de 50 millions de passagers contre seulement 34 millions en 2010.