Partagez cet article :

Colombo est une ville souvent oubliée des circuits touristiques, à tort! BusinessTravel.fr vous emmène à la découverte de cette ville vivante et multiculturelle...

colombo-gale-road

tuk-tuk-colomboAvant de commencer ce parcours dans la capitale du Sri Lanka, sachez qu'ici un moyen de transport fera partie intégrante de votre voyage : le Tuk Tuk. Cet engin est une sorte d'hybride entre une moto et une voiture : il a 3 roues.

Le Tuk Tuk offre un confort tout relatif : vous serez assis sur une banquette sommaire ouverte à tous vent, le fort bruit du moteur se mêlant aux odeurs de la ville.

Vos habits seront mouillés par la pluie puis séchés par le vent.

Le chauffeur de Tuk Tuk sera votre ami, votre guide, votre point de repère dans cette ville chaotique.

Parfois un peu roublard mais toujours prêt à vous emmener dans les moindres recoins de la ville. Vous maudirez de devoir négocier chaque course pendant de longues minutes.

A d'autres moments, vous vous sentirez aussi coupable de faire attendre votre chauffeur qui aura négocié de vous accompagner tout au long de l'après-midi.

A Colombo le Tuk Tuk est un mode de vie : vous devrez vous y faire. Nous vous conseillons son utilisation pour vous déplacer dans la ville. D'ailleurs vous n'aurez pas vraiment le choix : en taxi, les embouteillages sont fréquents et les bus sont bondés et ont des horaires...élastiques.

1/ Dutch Period Museum - Guide de voyage Colombo :

dutch-museum-jardinLe Dutch Museum est logé dans l'ancienne résidence du gouverneur hollandais qui date du XVIIème siècle : le contraste entre l'activité frénétique de cette rue commerçante encombrée de Tuk Tuk, de colis et cette imposante demeure est saississant.

En passant la porte d'entrée, les bruits s'estompent comme par miracle et le paisible  jardin ressemble presque à un mirage tant il semble incongru au cœur de cette métropole.

L'exposition permanente donne un bon aperçu de la vie quotidienne à Ceylan via de nombreux objets de l'époque : meubles, vaisselle en porcelaine, pipes en ivoire… (Dutch Museum, 95 Prince Street, Colombo 11).

carte-ceylan-hollandais-2Avant d'être anglaise, l'île de Ceylan fut ecolonisée par les Portugais qui y apportèrent la religion catholique, puis par les hollandais.

Alors que les hollandais se battaient pour être indépendants de l'empire espagnol, le roi de Ceylan, Sinhalese, leur proposa de l'aider à déloger les portugais.

Cette idée fut bien accueillie par les têtes couronnées hollandaise, qui y voyaient un moyen de combattre l'Empire espagnol, le Portugal en faisant alors partie.

En 1638, la flotte portugaise fut décimée au large de Goa, puis peu à peu les hollandais expulsèrent les portugais du reste de l'île notamment à Negombo et Gale en 1640.

Gale devint par la suite le centre du pouvoir hollandais sur l'île (c'est aujourd'hui une autre belle ville à visiter au Sri Lanka).

La domination hollandaise dura un peu plus d'un siècle jusqu'en 1795 date de la cession de l'île aux anglais actée par une des fameuses Kew Letters.

Ces lettres visaient à céder des colonies hollandaises aux anglais dans le cadre de la lutte contre…la République Française. La cession de l'île a été confirmée par la suite via le Traité d'Amiens en 1802. Il n'y eu pas de politique d'aparthied au Sri Lanka bien au contraire: les gouverneurs hollandais encouragèrent les mariages mixtes , d'où le métissage de la population visible encore aujourd'hui.

colombo-scene-rueNon loin du musée ne manquez pas d'aller jeter un oeil en Tuk Tuk à l'ancien hôtel de ville.

Les différents temples religieux de la ville disséminés non loin du musée valent aussi le détour.

Leur visite vous aidera à mieux comprendre la culture et l'histoire du pays : l'aspect religieux a joué un grand rôle au Sri Lanka pour le pire et le meilleur.

Durant la domination britannique, de nombreux ouvriers tamouls venus d'Inde ont emmené avec eux la religion hindouiste dans un pays auparavant majoritairement boudhiste : ce qui a causé des affrontementes parfois violents, notamment dans les années 90.

temple-boudhiste-colomboLe temple bouddhiste Gangaramaya, (Gangaramaya 61, Sri Jinarathana Road) est l'un des plus connus de ville. D'autres sont plus étonnants comme ce temple en forme de bateau!

Mais ne manquez pas également, pour rien au monde, l'ambiance des temples hindous.

Faites un tour à Sri Kailawasanathar Swami Devasthanam Kovil, le plus ancien temple hindou de la ville ou à celui dédié à Kali.

temple-hindousite-ganesh-colomboL'ancien temple de granit dédié à Shiva à Colombo 12 près du quartier du Fort et de l'église Saint Anthony est particulièrement beau : à l'intérieur l'on peut y admirer de rares statues en granit ( le granit est une pierre très dure à tailler) dans une ambiance empreinte de sérénité et de dévotion.

Nous vous conseillons de visiter ces temples accompagnés d'un guide reconnu afin de ne pas faire d'impairs religieux. A noter qu'il vous faudra laisser vos chaussures à l'entrée et qu'une tenue «habillée» est conseillée pour les dames.

2/ Le Quartier du Fort, un rêve de shopping : thé, artisanat et pierres précieuses

pierres-precieuses-colombo1La ville de Colombo révèle bien des surprises.

Dans le quartier du Fort on peut notamment acheter parmi les plus belles pierres précieuses au monde dans les boutiques des commerçants du Gem & Jewellery Exchange (4ème et 5ème étages du World Trade Center).

Le Sri Lanka est particulièrement réputé pour ses saphirs aux couleurs incomparables : bleus, jaunes violets, verts ou même rose-orangés.

Evitez donc les autres pierres précieuses (diamants, émeraudes) qui ne sont pas produites dans le pays et méfiez-vous des contrefaçons.

dilmah-the-colombo-1L'île a produit des pierres parmi les plus connues au monde comme le Géant Bleu d'Orient (466 carats) ou le Ray of Treasure.

Mais le Sri Lanka est aussi réputé pour une autre de ses spécialités, popularisée par les anglais : le thé.

A ce titre, le producteur Dilmah a réussi un sans-fautes avec sa boutique de dégustation près du Dutch Hospital.

Ambiance cosy, cadre design et service dans les règles de l'Art :  vous aurez droit à un sablier avec votre tasse pour vérifier que les feuilles de thé soient infusées à point.

Dans le Dutch Hospital, les bars, restaurants et boutiques ne manquent pas:  un passage s'impose chez Odel, Barefoot ou Laksala à proximité.

 

3/ Le Musée National et Galle Road :

musee-national-colomboLe musée National est un must à Colombo : je dirai même que sa visite vaut le voyage à lui seul.

Le bâtiment a été construit par Sir William Henry Gregory, gouverneur anglais de l'île à l'époque. Le cadre extérieur vaut d'ailleurs autant le coup d'oeil que l'exposition.

Les arbres disséminés autour de l'imposant bâtiment colonial sont superbes comme le magnifique banyan multicentenaire en nertant sur votre gauche.

A l'intéiruer, le musée abrite parmi les plus belles oeuvres d'Art du pays comme de magnifiques bas-reliefs, des peintures de Sirigiya ainsi que divers objets, uniformes de l'époque coloniale.

barefoot-cafe colomboAprès la visite du musée, une balade dans les Cinnamon Gardens s'impose.

Vous trouverez notamment à la sortie du musée un salon de thé pour faire une pause en terrasse.

Si vous avez une petite faim, rendez-vous en Tuk Tuk au concept store Barefoot (photo ci-contre) non loin de Galle Road.

C'est l'endroit parfait pour un déjeuner mariant saveurs locales et occidentales. L'endroit est charmant mais néanmoins touristique : les tables sont disposées dans la cours intérieure d'une ancienne villa.

Après le repas qu'il fait bon flâner dans la boutique design à la recherche des plus beaux tissus et objets décoratifs imaginés par Barbara Sansoni.

Ce n'est cependant pas ici que vous pourrez tester le Kottu, la spécialité locale de Colombo mais dans l'un des nombreux boui-boui de la ville au sud de Galle Face Green.

En soirée ne manquez pas d'aller prendre un verre au Galle Face Hotel pour profiter des couleurs uniques du coucher du soleil tropical à Colombo.

A noter que les bières du pays sont excellentes comme la bière ambrée ou celle au gingembre de la marque Lion.

4 / Excursion à Negombo :

plage-negombo-sri-lankaPour finir ce tour de la ville nous vous suggérons une petite excursion à la mer.

Prenez un taxi (ou un Tuk Tuk pour les plus courageux) direction Negombo.

Cette station balnéaire est située à seulement une demi-heure au nord de Colombo.

Plusieurs hôtels de luxe sont disséminés au bord de la plage comme le Jetwing Beach ou le Jetwing Blue.

On est déjà très loin de Colombo et de la furie de la ville.

A Negombo la vie culturelle, nocturne est limitée et ça tombe bien car l'on y vient avant tout pour se reposer.

Mais la station balnéaire s'avère être une bonne base pour partir explorer les incontournables du nord de l'île comme Kandy, Sigiriya, Anuradhapura ou pour se reposer avant ou après avoir pris l'avion.

Le soir à Negombo, tandis que des pirogues filent sur l'Océan Indien et que les enfants jouent sur la plage, le vent fait doucement onduler les palmes des cocotiers. En toile de fonds, un énorme soleil chatoyant irise le ciel, comme un saphyr sur la peau d'une femme.

Après avoir été déchirée par des années de guerre civile, l'île semble enfin s'ouvrir au bonheur.

Pour les habitants de Negombo ce n'est pas encore le paradis, mais au moins la peur a cédé la place à l'espoir.

mariage-sri-lanka

Informations Pratiques : Sri Lankan est la compagnie nationale du Sri Lanka. Elle propose de nombreux vols chaque semaine entre Paris et Colombo.

Office du tourisme : http://www.srilanka.travel/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

CITY GUIDE ASIE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut