Partagez cet article :

Index de l'article

delhi_fort.jpg

Des monuments mongols du 16ème siècle en passant par ses  marchés et ses  rue animées, Delhi offre un visage coloré. Nous avons fait le tour  de la capitale de l'Inde et nous nous  penché sur son histoire fascinante entre empereurs et dieux hindous.




1. Le Fort rouge - Delhi

Commencez par prendre un pousse-pousse dans le vieux Delhi au Nord de la ville. Situé au bout de Chandni Chowk, un marché pittoresque régional vendant de tout, des saris aux épices, Lal Qila ou "Fort Rouge" a été construit au 17e siècle par l'empereur Shah Jahan Moghal (qui a aussi commandé le Taj Mahal à Agra). Jahan a construit le fort dans le cadre de son plan visant à déplacer la capitale du pays d'Agra à Delhi (qui s'appelait alors Shahjahanabad), et il reste un site important de l'histoire de l'Inde d'aujourd'hui, où le drapeau national flotta en premier lors de  l'indépendance en 1947. C'est de cet endroit que  le premier Ministre continue à s’adresser à la nation chaque année le 15 août. Si vous réussissez à vous frayez un chemin parmi les pousses-pousse, scooters et bovins circulant pêle-mêle sur Chandni Chowk, entrez dans le fort par l'imposante porte de Lahore. Parmi les édifices intéressants du fort il y a le Diwan-i-Am ou Hall des audiences publiques, où l'empereur écoutait et gérait quotidiennement les doléances du peuple, et le Diwan-i-Khas, utilisé pour les réunions privées. Ouvert du mardi au dimanche, tel : +91011327 3703.

2. Connaught Place : Janpath - Delhi

À quelques kilomètres au sud-ouest du Fort Rouge est situé Connaught Place, appelé CP par la population locale. Vous ne pouvez pas la manquer sur une carte, elle y apparaît entourée de routes circulaires, avec plusieurs routes droites émanant de son centre comme les fils d'une toile d'araignée. L’une des plus fameuses de ces routes est Janpath (littéralement "la route du peuple"), une rue animée avec des échoppes de souvenirs vendant de tout:  des tapis, des coussins, de l'encens et des  sculptures d’éléphants, un animal omniprésent en Inde. Préparez vous à de rudes négociations, sachant que les commerçants annoncent des prix de départ dix fois plus élevés que le prix moyen de vente. La place elle-même abrite une série de magasins, de cinémas et de restaurants reliés par des arcades couvertes et des passerelles palladiennes, et bien qu'elle ne puisse rivaliser avec les centres commerciaux qui poussent comme des champignons à la périphérie de la ville, c’est un environnement agréable et calme pour faire du lèche-vitrines à l'écart du brouhaha de la rue, et des marchés de Delhi. Connaught Place est ouverte tous les jours sauf le dimanche.

delhi-map.jpg


3. India Gate
- Delhi

Prenez au Sud et ensuite vers l'Est sur Rajpath (le chemin du roi) jusqu'à la Porte de l'Inde. À Delhi c’est l’équivalent de l'Arc de Triomphe. La porte commémore les quelques 90 000 soldats indiens morts pendant la Première Guerre mondiale et la guerre d’Afghanistan. Particulièrement impressionnante la nuit, quand elle est éclairée par en dessous, ses 45 mètres de haut portent les inscriptions des noms de ceux qui sont tombés au combat. Depuis 1971, une flamme brûle continuellement à la base de la porte, marquant le Tombeau du Soldat Inconnu, avec les mots « Amar Jawan » (le soldat immortel). A côté de la porte sont disposés une carabine et un casque qui rendent hommage aux Indiens morts au combat. Les visiteurs à l’œil perçant remarqueront un kiosque situé à proximité, avec un socle vide en dessous ayant initialement abrité une statue du roi George V, retirée après l'indépendance. Les projets visant à la remplacer par une statue de Gandhi n'ont pas encore vu le jour.


humayun.jpg

4. Le tombeau de Humayun - Delhi

Situé au Sud-Ouest de la Porte de l’Inde, le tombeau de Humayun est souvent surnommé le "Taj Mahal de Delhi," en raison de son influence sur l'architecture du temple d’Agra (construit 70 ans plus tard). Le tombeau a été commandé par Haji Begum, l’épouse perse de l'empereur Humayun. Le tombeau date de 1565. Il  comporte les mêmes caractéristiques architecturales qui ont fait la célèbrité du Taj Mahal (dôme central en forme d'oignon et symétrie axiale). Vous pourriez facilement y passer des heures, errant autour des jardins et des cours d'eau environnants, en admirant les subtiles sculptures en marbre autour des fenêtres du bâtiment principal. Cherchez l’édifice affectueusement appelé « tombeau du barbier », abritant selon le mythe, et comme son nom l’indique, la dépouille du coiffeur préféré de l'empereur, qui avait évidemment un coup de ciseau un poil plus efficace que ses collègues. Ouvert tous les jours, tél : +91011435 5275.

delhi_qutab.jpg5. Qutab Minar - Delhi

Datant de 1192, le site a été reconnu comme patrimoine mondial de l'Unesco depuis le milieu des années 1990. Le complexe Qutab, certes difficile à inclure dans une visite de quatre heures, vaut largement l'effort si vous avez un peu plus de temps devant vous.

Qutab Minar est le plus grand minaret en briques du monde et s'envole de  70m dans le ciel brumeux. C'est l'un des plus importants monuments de l'architecture indo-islamique, avec des versets du Coran taillés dans le grès rouge de ses murs.

Les visiteurs ne peuvent plus grimper en haut de la tour pour des raisons de sécurité, mais il y a de quoi faire au niveau du sol, avec Quwwat'ul Islam, la plus ancienne mosquée de l'Inde, ou encore le curieux pilier de fer datant de 400 après JC.

Mesurant 7m de hauteur et pesant plus de 6t, le pilier a été érigé en l'honneur du dieu hindou Vishnu et est le dernier élément hindou restant sur le site. La légende veut que quiconque en mesure de faire le tour de la colonne avec ses bras, jusqu'à ce que ses mains se touchent, voit ses rêves se réaliser, malheureusement il n'est plus possible de tester cette séduisante théorie depuis qu’une clôture a été dressée pour empêcher les visiteurs les plus crédules de tenter leur chance. Le Qutab est ouvert tous les jours.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

CITY GUIDE ASIE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut