Vous aimez notre magazine? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Le critique gastronomique Gilles Pudlowski vient de sortir son dictionnaire amoureux illustré de l'Alsace. Une déclaration d'amour pour cette région peuplée de gourmets, d'épicuriens, de grands travailleurs. Une région singulière, européenne avant l'heure, de par sa double culture française et germanique...

 dictionnaire amoureux illustre alsace

Ah l'Alsace! une région synonyme de bonne chère, non? 

N'est ce pas ici qu'a été intronisé le premier restaurant 3 étoiles de France : l'Auberge de l'Ill?

Qu'est ce qu'on y mange bien!

Et c'est sans doute pourquoi Gilles Pudlowksi, le célèbre critique gastronomique en a fait sa région d'adoption.

C'est en Alsace que s'est popularisé le Foie Gras avec Jean-Pierre de Clause et son fameux pâté de foie gras avec croute feuilletée et barde de lard. L'Alsace reste encore l'une des régions où l'on y mange le meilleur foie gras de France comme à l'Auberge de l'Ill.

L'Alsace est aussi synonyme de Bretzels «qui croquent en bouche comme des souvenirs d'Amour» ou de tarte flambée, la nouvelle pizza, qui servait à l'origine à nourrir les ouvriers agricoles avec des restes de pain, du fromage blanc, des lardons et de l'huile de colza.

On peut dire merci à l'Aslace pour la choucroute, l'un des rares légumes fermentés de la gastronomie française (comme les Kimchis en Corée) à l'excellente valeur nutritionnelle : choux riche un légume en vitamines C, B1, A, E et fermentation, excellente pour la flore intestinale.

«La Chou Sur ou Sur Krut en langue germanique est récoltée à mi-juillet aux environs de Strasbourg…le travail du cuisinier est de préparer son propre parfum…chaque orfèvre possède son secret: genièvre, lard, saindoux, vin blanc, cumin oignons doux» explique Gilles Pudlowski.

L'Alsace c'est aussi ses vins dont la réputation croit de jour en jour sur les marchés internaitonaux : « dans les dégustations à l'aveugle, l'Alsace triomphe» déclare Gilles Pudlowksi qui avoue une préférence pour le Gewurztraminer, le vin «d'Alsace par excellence..avec un nez qui évoque la rose et les épices avec des notes d'agrumes et de litchis frais».

On ne peut parler d'alcool sans évoquer la bière, l'Alsace étant la première région consommatrice de France.

Même si les grandes brasseries ont été rachetées comme Kronenbourg par Carlsberg ou Ancre Pils, Mutzig, Fischer, Adlshoffen par Heineken, la traditions subsiste via des micro-brasseries comme Saint-Pierre, Lutterbach, Lauth et Météor.

cigognes alsace

Quant à l'eau on pourrait s'y noyer tant il y a de sources : Celtic, Watwiller, Carola, Lisbeth... Au restaurant les alsaciens vont d'ailleurs jusqu'à pousser le vice pour distinguer les eaux à grosses bulles (étiquette rouge) de celles à petites bulles (étiquette verte).Vous ne vererz cela qu'ici!

Mais l'Alsace c'est aussi des restaurants à la décoration somptueuses, le lieu d'un grand amour de Goethe, des villages empreints de sérénité, des forêts magiques l'automne venu, cette vaste plaine inondable, le grand Ried avec sa faune sauvage et les ballons des Vosges au loin, le Rhin imposant qui trace la frontière, sa protection sociale si différente ou ses autoroutes gratuites (comme en Bretagne).

L'Alsace a été ravagée par les guerres dans le passé, coincé entre deux pays, mais a beaucoup à nous apprendre, en combinant harmonieusement les cultures germaniques et françaises.

Si vous voulez découvrir l'Alsace avant d'aller l'admirer par vous même, le Dictionnaire Amoureux illustré de Gilles Pudlowksi est une bonne introduction aux trésors de cette région : «un pays à part, une région en or, la plus belle qui soit, la plus franche du collier et la plus facile à aimer» dixit Gilles Pudlowski...

Infomations: Dictionnaire Illustré de l'Alsace chez Plon, Gilles Pudlowski, 29,95 euros.

Voir aussi notre reportage: Colmar : vins et musique, quel bel accord!

alsace village

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: