Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Plusieurs pays de l'Océan Indien et du Maghreb ont annoncé la réouverture de leurs frontières. Voisine de l'ïle Maurice, Madagascar n'a pas encore rouvert ses frontières aux touristes mais vaccine les professionnels du secteur...

Il sera possible de se rendre à l'île Maurice dès la 15 juillet prochain à condition d'être vacciné. Les voyageurs vaccinés devront en plus présenter une test PCR négatif et auront l'obligation d'être confinés pendant 14 jours dans un établissement choisi par eux-mêmes.

Il faudra cependant attendre le 1er octobre pour pouvoir se rendre dans l'île sans quarantaine.

Les Seychelles avaient annoncé la réouverture de leurs frontières aux voyageurs vaccinés en février 2021. 

Madagascar reste fermée aux touristes

Dans la même région l'île de Madagascar reste toujours fermée aux touristes. L'état d'urgence a été renouvelé ce week-end pour 15 jours à Madagascar. Les espaces et lieux de réception sont désormais ouverts et le couvre-feu a été décalé de 23H à 4H. Mais les frontières du pays restent fermées alors que le secteur attendait une réouverture. Une campagne de vaccination a été lancée pour les travailleurs du secteur touristique ce qui laissait envisager une réouverture des frontières ce week-end qui n'a pas eu lieu. La campagne de vaccination a été lancée dans l’île touristique de Nosy Be le 29 mai, par le Président de l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM), qui a donné l’exemple en bénéficiant de la première injection. L’objectif est d’atteindre un taux de vaccination de 60% à court terme pour la population dans cette île. La campagne s’est poursuivie par le lancement dans la capitale Antananarivo le 5 juin, menée par la Présidente de la Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM), regroupant le secteur privé. L’île touristique de Sainte-Marie figure également dans les zones prioritaires de vaccination définies par le Gouvernement de Madagascar. On pense que le pays devrait peut-être accueillir à nouveau des touristes d'ici cet automne.

Le Maroc souhaite la bienvenue aux touristes

Dans une autre région du monde, le Maghreb deux pays ont annoncé leur réouverture au tourisme.

Le Maroc va rouvrir ses frontières aériennes aux touristes le 15 juin. Pour les voyageurs en provenance de France et de l'Union Européenne, pays classés en liste A, les voyageurs doivent présenter une certificat de vaccination ou le résultat d'un test PCR négatif de moins de 48 heures.

La liste qui classe les pays en zone A ou B (autorisation exceptionnelle, isolement de 10 jours, test PCR) sera réactualisée deux fois par mois.

La Tunisie ouvre ses frontières aériennes mais avec des conditions strictes

L'Algérie a également rouvert ses frontières avec la France, l'Espagne, la Tunisie et la Turquie mais dans des conditions très strictes.
Les voyageurs doivent s'isoler pendant 5 jours dans des hôtels sélectionnées par les autorités et doivent se faire dépister à leur arrivée. Toutes ces formalités sont aux frais des voyageurs.

Le premier vol d'Air Algérie entre Alger et Paris a eu lieu en début de mois. Les frontières maritimes et terrestres restent cependant fermées.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !