Partagez cet article :
La Démocratie dans le monde en 2019

 Seuls 22 pays sont qualifiés de Démocraties complètes selon The Economist... La France reprend des places dans le classement malgré des réformes menées sans le consentement de la majorité de la population comme les 80km/H, la réforme des retraites et des tensions dans les manifestations entre les forces de l'ordre et les manifestants critiquées par de nombreuses organisations internationalles...

En 2020 seuls 22 pays sont qualifiés de « Démocratie Complète» selon The Economist.

La Norvège est classée en première position mondiale devant l'Islande, la Suède, la Nouvelle-Zélande et la Finlande.

La France n'arrive qu'en 20ème position soit juste devant le Chili et le Portugal mais en quasi dernière position des démocraties complètes.

The Economist estime cependant que le pays a progressé.

La France est passée l'an passé de démocratie défectueuse à démocratie complète suite aux réunions qui ont été organisées dans tout le pays pour répondre à la colère des gilets jaunes.

Il faut cependant remarquer que la colère des gilets jaunes était liée au passage en force par le gouvernement de lois non majoritaires dans la population comme la baisse de la vitesse à 80km/h ou la hausse des taxes sur le gasoil, des décisions antidémocratiques par essence. Les représentants du peuple devant logiquement voter des lois conforme à la volonté majoritaire du pays.

Il reste que la démocratie est préoccupante en France alors que les grands partis politiques ne représentent pas forcément les idées de la majorité de la population.

Par ailleurs des violences ont été pointées par des organisations internationales lors des manifestations des gilets jaunes et contre la réforme des retraites. Des réformes devraient être menées en France afin d'améliorer la puissance des contre-pouvoirs et apporter plus de démocratie. A ce titre la Suisse pourrait être un bon exemple.

En 2019, les Démocraties complètes ne représentent que 5,7% de la population mondiale!

54 pays sont qualifiés par The Economist de Démocratie imparfaite (32,3% de la population mondiale), 37 pays de régimes hybrides (22,2% de la population mondiale) et 54 pays de régimes autoritaires.

Au final 76 des 176 pays étudiés peuvent être considérés comme des démocraties soit 45,5% des pays et 37,8% de la population mondiale. 

Parmi les pays riches, le Japon les Etats-Unis et la Corée du Sud sont qualifiés de démocraties imparfaites.

En Europe Le Portugal est passé comme la France du statut de Démocratie imparfaite à celui de démocratie complète. Dans le monde le Chili est le seul pays à avoir intégré en 2019 les démocraties complètes : il y a pourtant eu de très importantes manifestations dans le pays. Malte au contraire est le seul pays à avoir effectué un mouvement inverse.

Le score global de l'index est passé de 5,48 à 5,44 soit le pire score depuis le début de l'index en 2006. Le recul a été particulièrement important en Amérique Latine, en Afrique sub-saharienne et dans une moindre mesure au Moyen-Orient.

Selon The Economist la Thaïlande est le pays qui a le plus progressé en 2019 dans le monde et la Chine a fait le mouvement inverse du fait de la discrimination envers les minorités dans le Xinjiang et des infractions aux libertés civiles notamment par la surveillance digitale. La Thaïlande est ainsi devenue devenue une démocratie imparfaite alors qu'elle était classée dans al catégorie de régime hybride comme El Salvador qui a également progressé.

L'Inde a également fortement régressé dans le classement du fait de l'exclusion de la citoyenneté de fait de 2 millions de musulmans dans l'état d'Assam et de la suspension du statut d'administration spéciale autonome pour l'état du Cachemire majoritairement msusulman.

Sans surprise, la Corée du Nord arrive en dernière position du classement devant la République Démocratique du Congo, la République Centrafricaine, la Syrie et le Tchad.

 Il y a cependant des raisons d'espérer selon Joan Hoey, éditeur du Democracy Index : «le développement de la démocratie a piétiné en 2000 et a régressé dans la seconde décennie du XXIème siècle. Mais la récente vague de protestions dans le monde développé et l'insurgence populiste dans les démocraties matures prouvent le potentiel pour un renouvellement démocratique».

Le rapport note cependant des tendances problématiques qui sont visibles dans le monde et en France comme des gouvernements issus d'experts de l'élite plutôt que de la démocratie participative, une importance grandissante d'institutions et de cabinets d'experts qui ne rendent pas de comptes, la suppression du débat politique de la résolution de problèmes intérieurs majeurs du fait du désir de politiciens, d'experts ou d'organismes supranationaux, le fossé entre les élus, les partis et les électeurs et le déclin des libertés civiles, de la liberté de la presse et de la parole. Quels partis politiques prendront en compte ces problèmes en France et dans le monde?

En France, par exemple,  aucun parti ne propose des solutions à tous ces problèmes.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: