Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 La Russie a décidé de suspendre le survol de son territoire par toute compagnie aérienne britannique ou liée au Royaume-Uni. Cela va avoir d'importantes implications pour les vols entre l'Europe et l'Asie...

Le 24 février Boris Johnson a annoncé un paquet de sanctions « le plus punitif jamais imposé par le Royaume-Uni » Parmi ces sanctions on peut citer le gel des avoirs des banques russes au Royaume-Uni et la fin de leur accès aux marchés des dettes de la City de Londres à compter du 1er mars. Cette interdiction d'accès au marché de dettes vaudra également pour les entreprises publiques ou privées russes.

Les avoirs de 120 compagnies et oligarques russes ont également été gelés et la compagnie aérienne Aeroflot interdite de vol au Royaume-Uni.

La réaction de la Russie ne s'est pas fait attendre. Dès ce jour, le 25 février, les avions appartenant, loués, exploités par des personnes liées au Royaume-Uni ou enregistrées au Royaume-Uni y compris les vols de transit ne pourront pas survoler l'espace aérien russe. Cela signifie dans les faits que les vols vers l'Asie qui survolent habituellement la Sibérie seront considérablement rallongés, soit une hausse formidable des coûts à venir en terme de fret ou de voyages de passagers.

« Suite à la décision du gouvernement britannique d'interdire à Aeroflot d'atterrir au Royaume-Uni, nous avons pris la décision de ne pas utiliser l'espace aérien russe pour les survols », a déclaré Luis Gallego le PDG de British Ariways. « Nous évitons l'espace aérien russe pour le moment ».

Crise économique et inflation à venir pour l'Europe

On voit donc que cet engrenage de sanctions va mener à une crise économique sans pareil alors que l'inflation déjà importante devrait progresser fortement dans les prochains mois.

Il reste à savoir la Russie va appliquer cette mesure aux autres pays ayant mis en place des sanctions comme les Etats-Unis ou ceux appartenant à l'Union Européenne.

Dans ce cas les échanges entre l'Europe et l'Asie vont être considérablement freinés ce qui va favoriser les flux trans-pacifique au départ des Etats-Unis. Comme pour le gaz russe (envolée des prix du gaz à prévoir en Europe), l'Europe va être la grande perdante puisque ces avions survolent généralement la Sibérie pour se rendre en Asie.

Tous ces évènement sont extrêmement néfastes à l'ensemble du continent et auraient pu être évités...

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS