Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Frappée par les sanctions occidentales, la Russie a décidé d’investir massivement pour développer son industrie aérienne…

Les sanctions ont fait prendre compte au gouvernement russe de sa dépendance aux technologies occidentales.

La Russie qui est depuis longtemps un grand pays aéronautique avait changé de stratégie en commandant massivement des avions occidentaux ces dernières années notamment des Airbus.

Elle avait parallèlement développé une gamme d’avions moyen-courrier en partenariat avec un industriel italien : le Superjet 100. Le Superjet 100 avait effectué son premier vol en 2011 et visait à concurrencer les avions régional d’Embrasser et de Bombardier, ce dernier appartenant désormais à Airbus.

Aeroflot avait principalement commandé des avions à Airbus ces dernières et le principal perdant des sanctions à la Russie dans ce domaine comme plus généralement est donc l’Europe. D’autant qu’Aeroflot avait prévu peu à peu de sortir les avions court-courriers fabriqués par Boeing de sa flotte. Comme nous l'avions noté en imposant des sanctions l'Europe se tire une balle dans le pied : hyperinflation, perte de compétitivité vis à vis ds Etats-Unis et de la Chine du fait du surcoût énergétique, baisse forte du pouvoir d'achat de l'Euro vis à vis du Dollar...

De plus les loueurs d’avions ont décidé d’interdire toute utilisation de leurs aéronefs en Russie, ce qui a causé des soucis au gouvernement russe qui voté une loi permettant aux compagnies russes de garder ces avions.

Pour mieux se préparer à l’avenir, le gouvernement russe a annoncé cette semaine son projet d’investir 770 milliards de roubles dans l’industrie aérien du pays d’ici 10 ans pour développer la part de marché des avions fabriqués en Russie. 150 milliards seront investis d’ici la fin de l’année 2022.

« Il y beaucoup.à faire pour créer l’infrastructure nécessaire dans cette industrie. L’objectif est de faire passer la part de marché des avions produits localement dans la flotte des compagnies russes à 81% d’ici 2030 » a déclaré le Premier Ministre Mikhail Mishustin lors d’une réunion avec les Députés.
Les compagnies locales devraient ainsi recevoir 1000 nouveaux avions fabriqués dans le pays d’ici 2030.

United Aircraft Corporation qui fabrique le Superjet devrait être le grand gagnant. Selon le quotidien Vedomosti, Aeroflot devrait prochainement signer un contrat d’achat pour 300 avions. Parmi ces 1000 avions prévus l’agence Tass précise qu’il y aura 140 avions Superjet, 270 avions MS 21-310, 70 II 114-300 et 70 avions Tu-214. En outre, un grand nombre d'avions de petite taille est envisagé : TVRS- 44 Ladoga, L-410 et Baïkal (LMS-901).

Par ailleurs, 760 hélicoptères vont être livrés aux compagnies aériennes.

Le problème est notamment de développer plus de pièces d’avions en interne comme celles liées aux moteurs qui sont actuellement importées pour le Superjet. Une partie du programme s’attache à résoudre ces problèmes avec un volet sur la production de moteurs d’avions pour toute la gamme d’avions civils: court, moyen et long-courriers.
Le gouvernement envisage de produire 5000 réacteurs/moteurs pour les avions et hélicoptères d’ici 2030. « Un autre problème important est l'état des entreprises de l'industrie aéronautique. Au cours de mes voyages de travail à travers le pays, je les ai visités plusieurs fois, ils ont des solutions intéressantes, du personnel expérimenté, mais la base de production doit souvent être mise à jour », a déclaré Mikhail Mishustin. Selon le chef du gouvernement, maintenant, en raison des sanctions, nombre de ces entreprises sont confrontées à une pénurie de composants, de matériaux et de technologies critiques. La Russie va sans doute pouvoir s’appuyer sur les ressources des pays asiatiques pour développer sa production de produits électroniques et de haute technologie.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!