Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Le prince héritier de Dubai teste un taxi volant

Le prince héritier de Dubai teste un taxi volant
Dubai veut mettre en place un système de transport public de taxis volants. Le Prince héritier de Dubai, le Sheikh Hamdan l'a testé cette semaine: une première mondiale...

Ce système de taxi volant a été développé par la société allemande Volocopter.

Et ce qui est surprenant dans ces taxis c'est qu'ils sont capables de transporter des voyageurs sans intervention humaine ni pilote ou via un joystick! Comme des drones de grande taille...

Le prince héritier de Dubai a réalisé un vol d'essai de ce taxi autonome cette semaine près du Jumeirah Beach Park à Dubai relate le quotidien ITP. Le vol s'est bien passé.

velocopter dubai

Une première mondiale qui montre l'intérêt de Dubai pour ce système de transport futuriste.

Il s'agissait premier test de taxi autonome de l'histoire selon la société allemande.

Le taxi aérien est propulsé par des moteurs électriques et peut voler pendant 30 minutes maximum à une vitesse de croisière de 50 km/h (vitesse maximum de 100 km/h).

L'engin est équipé de 18 moteurs et de 9 batteries.

Plus de 100 multi-processeurs se chargent d'assurer automatiquement leur stabilité en vol un peu à l'image des pilotes automatiques des avions de ligne. Les équipements du taxi sont reliés entre eux via des fibres optiques ce qui en fait un fly-by-light et non un fly-by-wire selon le constructeur.

Pour les plus audacieux qui voudront tester un jour ce service, les taxis se réservent via une application mobile.

Il à noter que même les plus craintifs auront une garantie: chaque taxi est équipé d'un parachute!Il faudra cependant attendre un peu car des lois doivent être votées pour que ce système soit autorisé: les taxis doivent par ailleurs être certifié par les autorités de l'aviation civile.

Selon le site de la société Volocopter, ces engins sont aujourd'hui normes de sécurité internationales et allemande.

Le constructeur allemand met également en avant le silence de l'engin qui serait 7 fois moins bruyant que le plus petit hélicoptère du marché.

www.volocopter.com


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter