Partagez cet article :

Selon une nouvelle loi californienne Uber et Lyft vont devoir salarier leurs chauffeurs…

La Californie vient de ratifier une loi qui contraint Uber et Lyft à changer les contrats de travail pour que leurs employés deviennent des salariés.

« Cette loi va résoudre le problème de statut des travailleurs considérés comme des sous-traitants et non comme des salariés ce qui les empêche de bénéficier des protections sociales de bases, comme le salaire minimum ou l’assurance maladie » a déclaré Gavin Newsom, gouverneur de l’Etat de Californie.

Les deux compagnies s’opposent à cette loi et veulent organiser un vote populaire.

Cette décision ne va pas arranger les affaires des deux sociétés.

Uber a enregistré une perte importante de 5 milliards de dollars au 2ème trimestre 2019.

Récemment Uber a lancé Uber Comfort pour les voyageurs qui sont constamment en déplacement et veulent un peu plus de confort.

Les clients d’Uber apprécieront les nouvelles voitures moyenne gamme, avec des espaces supplémentaires pour les jambes,la possibilité de personnaliser le confort du voyage comme la température ou si oui ou non ils veulent converser avec les conducteurs ou avoir de la musique pendant le trajet.

Les chauffeurs d’Uber doivent maintenir une note moyenne de 4,85 pour participer à Uber Comfort, qui est maintenant disponible dans des dizaines de villes américaines.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: