Partagez cet article :

Le misnitère des affaires étrangères français a déconseillé ce jour de se rendre au Japon en raison des suites du séisme du 11 mars notamment dans les préfectures de Hokkaido, Aomori, Iwate, Miyagi, Fukushima, Ibaraki, Chiba.

Le ministère recommande aux ressortissants français «de suivre en toutes circonstances les consignes des autorités japonaises. Il est notamment conseillé à ceux vivant dans les zones à proximité des centrales de se calfeutrer dans leur domicile (il faut couper les systèmes d’aération), et de faire quand ils le peuvent des provisions de bouteilles d’eau potable. L’absorption de capsules d’iode n’est pas un acte anodin. Un usage répété à l’excès peut être dangereux pour la santé. Il conviendra de suivre les recommandations des autorités japonaises et de l’ambassade de France à Tokyo».

Sur les 137 ressortissants français présents dans la région Nord-Est, la plus touchée par le séisme, 116 ont pu être contactés et sont indemnes. La cellule de crise de l’Ambassade met tout en œuvre pour rentrer en contact avec les 21 dont on reste aujourd’hui sans nouvelle.

L'ambassade de France à Tokyo ne semble pas s'inquiéter outre-mesure du risque nucléaire à l'image ds autorités japonaises: «Le scénario d'une mise sous contrôle est actuellement privilégié par les autorités japonaises et par un grand nombre de scientifiques. Dans ce cas le risque reste celui d’une contamination résiduelle liée au relâchement contrôlé de gaz radioactifs, avec un risque négligeable pour l’agglomération de Tokyo».

La période critique est selon l'ambassade dans les trois à quatre jours à venir.

L'ambassade conseille cependant à ceux qui n’ont pas une raison particulière de rester sur la région de Tokyo de s’éloigner de la région du Kantô pour quelques jours.

L’Agence Météorologique japonaise a fait état de la probabilité d’une réplique de magnitude 7. Cette probabilité est de 70% dans un délai de trois jours et de 50% dans les deux jours suivants.

Le département d'état américain a également recommandé à ses ressortissants d'éviter de se rendre au Japon: «le Département d’Etat demande à tout le personnel officiel non indispensable de différer leurs déplacements au Japon et appellent aussi les citoyens américains à éviter les voyages de tourisme ou non indispensables au Japon à cette période ».

Selon le département d'état américain de nombreuses routes ont été endommagées dans les environs de Tokyo et dans le nord du Japon et de fortes répliques sont susceptibles de se produire durant plusieurs semaines.

Voir tous les événements depuis le tremblement de terre du 11 mars jour par jour:  cliquez sur séisme au Japon.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut