Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le CEO d’United est confiant quant au retour du Business Travel au même niveau d’activité qu’avant la crise...

Les voyageurs d’affaires sont critiques pour les compagnies alors qu’ils représentent une très grande partie des bénéfices. En France Air France souffre notamment de la désindustrialisation du pays et de la vente de nos fleurons par nos gouvernements qui ne défendent pas l’industrie française.

Aux Etats-Unis la situation st bien différente alors que le pays s’est renforcé ces dernières années dans de nombreux dont la téléphonie mobile où il est devenu leader grâce à Apple et les deux systèmes d’exploitation monopolistiques : IOS et Androïd. Les Etats-Unis ont su aussi parier sur les technologies clé et d’avant garde ce qui permet au pays d’avoir d’importants débouchés à l’export.

Le CEO d’United voit ainsi l’avenir en rose et prévoit un retour comme avant des voyages d’affaires.

« Les voyages d’affaires ne sont pas des transactions, il ne s’gait pas de décrocher un téléphone et de poser des questions rapides comme on peut le faire avec Zoom. C’est connaitre les interlocuteurs, discuter de leur famille, sortir boire un verre ou dîner, et c’est comme cela que vous développez une relation et les relations c’est ce qui permet de développer le business et d’avoir des opportunités ».

Il pense ainsi que Zoom, Webex ou Microsoft Teams vont plutôt remplacer les appels téléphoniques. En effet qui voudra sur le long-terme rester planté toute la journée derrière son bureau?

L’ouverture des frontières américaines est d’ailleurs un très bon signe pour les voyages d’affaires alors que le trafic Business transatlantique est l’un des plus importants au monde.

Par ailleurs la levée progressive des restrictions de voyage semble logique alors que l'on ne pourra pas éradiquer totalement le virus.

De nombreux pays penchent vers l'immunité naturelle en plus de la vaccination en ayant levé les restrictions comme le Danemark, la Suède, l'Islande, le Royaume-Uni...Le Premier Ministre croate vient d'ailleurs de déclarer que nous devrons vivre avec le virus.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS