Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Partagez cet article :
Alors que le Venezuela connait une crise économique sévère, Lufthansa vient d'annoncer la suspension de ses vols. D'autres compagnies ont également décidé de suspendre ou de réduire leurs vols vers le pays...

angel chutes venezuela

La chute des cours du pétrole a entrainé le Venezuela dans une crise économique sévère. Le gouvernement a ainsi annoncé des coupures d'électricité de 4 heures par jour hormis le soir entre 20h et minuit. La mesure concerne 10 des 23 états du pays dont la capitale.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé la suppression de la journée de travail du vendredi pour les fonctionnaires après une première réduction du temps de travail visant à réduire la consommation d'électricité de 30%. Les fonctionnaires ne travaillent plus ainsi que deux jours par semaine!

Ces mesures seraient dues à la sécheresse qui a fait baisser les réserves d'eau du barrage hydroélectrique de Guri.

Mais le vrai problème pour le pays est bien la chute très importante des cours du pétrole qui a conduit à une raréfaction des biens importés du fait du manques de devises: le pétrole apporte en effet 96% des devises du pays.

Du fait de la pénurie de biens de consommation courante, les files d'attente s'allongent devant les supermarchés qui manquant par exemple de produits aussi basiques que les couches.

Le pays a connu une inflation de 180,9% en 2015 avec une baisse du PIB de 5,7%.

Le gouvernement a mis en place l'état d'exception ce mois qui renforce considérablement les pouvoirs du gouvernement du fait de différentes manifestations (en faveur ou contre le gouvernement) de lynchages et de pillages (malgré une légère baisse l'an passé le pays reste dangereux avec un taux d'homicide important de 58 pour 100000 habitants).

Cette dégradation de la situation économique a conduit la compagnie aérienne Lutfhansa à cesser ses vols vers le pays: les vols entre Francfort et Caracas seront suspendus le 17 juin prochain alors que la compagnie aérienne assurait 3 vols par semaine sur cette route.

«Cette situation s'explique par la situation économique difficile. Comme les autres compagnies aériennes nous avons des problèmes pour transférer de l'argent en dehors du Venezuela et pour les transferts en dollars US» a déclaré la compagnie aérienne allemande.

Certaines compagnies exigent ainsi le paiement des billets en dollars. La restriction de sortie des devise a incité plusieurs compagnies à réduire leurs vols vers le pays comme Air Canada en 2014, American Airlines ou Alitalia.

En février dernier la compagnie brésilienne Gol a suspendu son vol entre Sao Paulo et Caracas. En juin dernier la IATA, l'Association Interntaionale qui regroupe les compagnies aériennes, avait demandé au gouvernement vénézuélien de débloquer 3,7 milliards de dollars dus aux compagnies aériennes suite à la vente de villes dans le pays.

La demande pour les vols vers le Venezuela aurait fortement chuté en 2015 et la tendance s'est accélérée au premier trimestre de cette année.

Pour cette année le FMI prévoit une baisse du PIB de 8% et -4,5% en 2017.

www.lufthansa.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS