Partagez cet article :
Le président de la compagnie XL Airways est ouvert à un partenariat avec Air France pour le lancement d'une low-cost long-courrier…

xl airways1«Je n'ai aucun débat à ouvrir le capital à Air France et à faire des choses avec AIr France » a déclaré Laurent Magnin, le président d'XL Airways à l'AFP.

XL Airways semble donc ouverte à faire entrer d'autres actionnaires à son capital alors que deux actionnaires étrangers avaient quitté la compagnie en 2014 : le fonds Beachside Capital et Jean Claude Wehrle.

XL Airways est un outsider sur le marché français alors que sa flotte ne compte que 4 avions.

Elle doit de plus faire face à un regain de concurrence de la part d'Air Caraïbes sur ses destinations aux Caraïbes du fait du lancement de la nouvelle low-cost long-courrier du groupe Dubreuil: Frenchblue et aux Etats-Unis avec Norwegian.

De son côté Air France comme son partenaire Delta (voir ) doit relever le défi des nouvelles low-costs long-courriers qui se positionnent sur l'un de ses marchés les plus lucratifs: les vols transatlantiques.

Norwegian a lancé des vols vers les Etats-Unis au départ de la France cet été et Wow Air se prépare à ouvrir des vols vers New York via l'Islande en novembre avec des tarifs très concurrentiels.

Alors que Lufthansa développe fortement de son côté sa low-cost long-courrier Eurowings, le président d'Air France, Jean-Marc Janaillac, s'intéresse à ce nouveau marché.

«Contrairement à ce qui s'est passé il y a 5 ans, nous allons étudier la situation alors que l'on voit arriver des concurrents low-costs long-courriers» a -t-il assuré en septembre dernier.

Une alliance entre Air France et XL Airways aurait donc un sens d'autant que cette dernière a assuré cette année vouloir arrêter ses vols moyen-courriers pour se recentrer sur le long-courrier.

Le Dernier B737 de la flotte d'XL doit d'ailleurs être mis à terre en novembre prochain.

En 2015, XL Airways a transporté 800000 passagers avec une croissance de son trafic de 25% entre la France et les Etats-Unis. L

a compagnie a réussi à dégager un résultat positif de 3,5 millions d'euros. Elle a ouvert en juin dernier une nouvelle liaison Roissy-Los Angeles.

Si un tel partenariat se met en place il reste à savoir quelle forme il prendra: société commune, entrée au capital d'Air France…

Car comme pour la création d'une low-cost trans européenne par Air France, ce projet pourrait être mis à mal par les syndicats de la compagnie française.

Une chose est sure, l'arrivée d'une nouvelle générations d'avions comme le B787 ou l'A350 est à la base du modèle des nouvelles low-costs long-courriers.

Ce sont ces avions très économes en carburant qui sont majoritairement utilisés par ces compagnies low-costs (hormis Wow Air qui via son stop en Islande peut proposer des vols en B737 ou Frenchblue qui utilise des A330 actuellement dans l'attente de la livraison d'A350 l'an prochain).

Et c'est sans doute là que réside l'une des raisons du succès. Hors XL Airways ne compte que dans sa flotte que des A330. A contrario, Frenchblue vise à opérer des A350 et Norwegian des B787. A suivre...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut