Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
Une plage aux Seychelles

Votre voyage a été annulé suite à l'épidémie, nous vous indiquons comment faire. A noter que les vols secs sont traités différemment aujourd'hui.

De nombreux voyageurs ont du annuler leurs voyages du fait de l'épidémie et de la fermeture de nombreuses frontières.

Les tour-opérateurs ont par ailleurs suspendus tous les voyages à forfait jusqu'au 15 mai. Cette mesure avait initialement été prévue jusqu'au 31 mars puis jusqu'au 31 avril.

Voyage au forfait : un bon valable 18 mois est proposé

Pour sauver les agences de voyage d'une faillite certaine le gouvernement a fait des entorses au code du tourisme le 25 mars dernier via une ordonnance.

Elle permet aux agences de déroger aux obligations en vigueur c'est à dire de différer le remboursement des voyages sans contestation possible.

Cette ordonnance concerne les voyages qui étaient prévus entre le 1er mars et le 15 septembre 2020.

Les agences de voyage auront 30 jours après l'annuler du voyage pour informer de ces nouvelles dispositions et 3 mois pour proposer de nouveaux voyages au même tarif.

En cas de refus de la part des voyageurs, ceux-ci pourront recevoir un avoir des sommes déjà versés sous la forme d'un bon d'achat valable 18 mois.

Ce bon d'achat pourra être fractionnable en une ou plusieurs prestations dans la même agence obligatoirement. Si ce bon n'a pas été utilisé pendant cette période, le client pourra demander le remboursement à son terme.

Ces conditions s'appliquent aux voyages à forfait, et tout autre service réservé via des agences de voyage hormis les vols secs.

Vols secs: les compagnies plaident pour des bons ou un remboursement différé

Les compagnies aériennes veulent proposer des bons ou reports

Du fait de la situation financière les compagnies aériennes (voir notre articles Les compagnies luttent pour leur survie) proposent aujourd'hui des reports ou des avoirs plutôt que des remboursements.

Air France a été l'une des premières compagnies à proposer un report sans frais de son voyage (voir notre article Air France: comment changer son billet).

La IATA qui regroupe la plupart des compagnies aériennes au monde plaide pour la mise en place d'avoirs, de bons plutôt que de remboursements du fait de la situation exceptionnelle endurée par le secteur aérien.

Selon la IATA, les remboursements conduiraient à la faillite de nombreuses compagnies aériennes sachant qu'au seul deuxième trimestre si tous les clients demandaient à être remboursés cela conduirait les compagnies aériennes à dépenser 61 milliards de dollars en cash.

Le Brésil, le Canada, la Colombie et les Pays-Bas ont déjà accepté que les compagnies aériennes puissent proposer des avoirs au lieu de rembourser les billets.

Pour le moment aucune décision n'a été prise à l'échelle européenne.

La IATA a également proposé le cas échéant de reporter les remboursements de 18 mois, le temps pour les compagnies de restaurer leurs trésoreries. Des décisions sont attendues pour clarifier cela dans les prochains jours.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Etes-vous en faveur d'un passeport vaccinal Covid pour voyager?

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
 
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: