Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Une plage aux Seychelles

Votre voyage a été annulé suite à l'épidémie, nous vous indiquons comment faire. A noter que les vols secs sont traités différemment aujourd'hui.

De nombreux voyageurs ont du annuler leurs voyages du fait de l'épidémie et de la fermeture de nombreuses frontières.

Les tour-opérateurs ont par ailleurs suspendus tous les voyages à forfait jusqu'au 15 mai. Cette mesure avait initialement été prévue jusqu'au 31 mars puis jusqu'au 31 avril.

Voyage au forfait : un bon valable 18 mois est proposé

Pour sauver les agences de voyage d'une faillite certaine le gouvernement a fait des entorses au code du tourisme le 25 mars dernier via une ordonnance.

Elle permet aux agences de déroger aux obligations en vigueur c'est à dire de différer le remboursement des voyages sans contestation possible.

Cette ordonnance concerne les voyages qui étaient prévus entre le 1er mars et le 15 septembre 2020.

Les agences de voyage auront 30 jours après l'annuler du voyage pour informer de ces nouvelles dispositions et 3 mois pour proposer de nouveaux voyages au même tarif.

En cas de refus de la part des voyageurs, ceux-ci pourront recevoir un avoir des sommes déjà versés sous la forme d'un bon d'achat valable 18 mois.

Ce bon d'achat pourra être fractionnable en une ou plusieurs prestations dans la même agence obligatoirement. Si ce bon n'a pas été utilisé pendant cette période, le client pourra demander le remboursement à son terme.

Ces conditions s'appliquent aux voyages à forfait, et tout autre service réservé via des agences de voyage hormis les vols secs.

Vols secs: les compagnies plaident pour des bons ou un remboursement différé

Les compagnies aériennes veulent proposer des bons ou reports

Du fait de la situation financière les compagnies aériennes (voir notre articles Les compagnies luttent pour leur survie) proposent aujourd'hui des reports ou des avoirs plutôt que des remboursements.

Air France a été l'une des premières compagnies à proposer un report sans frais de son voyage (voir notre article Air France: comment changer son billet).

La IATA qui regroupe la plupart des compagnies aériennes au monde plaide pour la mise en place d'avoirs, de bons plutôt que de remboursements du fait de la situation exceptionnelle endurée par le secteur aérien.

Selon la IATA, les remboursements conduiraient à la faillite de nombreuses compagnies aériennes sachant qu'au seul deuxième trimestre si tous les clients demandaient à être remboursés cela conduirait les compagnies aériennes à dépenser 61 milliards de dollars en cash.

Le Brésil, le Canada, la Colombie et les Pays-Bas ont déjà accepté que les compagnies aériennes puissent proposer des avoirs au lieu de rembourser les billets.

Pour le moment aucune décision n'a été prise à l'échelle européenne.

La IATA a également proposé le cas échéant de reporter les remboursements de 18 mois, le temps pour les compagnies de restaurer leurs trésoreries. Des décisions sont attendues pour clarifier cela dans les prochains jours.

 

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS