Partagez cet article :

Conformément aux nouvelles directives émises par le ministère de la Santé et du Bien-être de l'Union indienne, tous les passagers internationaux arrivant en Inde devront subir une quarantaine obligatoire pendant une période de 14 jours.

Lors de son récent discours sur les réseaux sociaux, le ministre de l'aviation civile, Hardeep Singh Puri, a fait allusion à la possibilité de rouvrir les voyages internationaux d'ici juillet-août de cette année.

Le Dr Harsh Vardhan, ministre de la Santé et du Bien-être familial a tweeté:

 

Avant d'embarquer sur un navire ou un vol, tous les voyageurs devront s'engager à respecter la quarantaine à l'arrivée. Cette période inclurait cependant sept jours de mise en quarantaine institutionnelle payée à leurs frais, suivis de sept jours d'isolement à domicile avec auto-surveillance de leur santé.

Le ministère a déclaré: «pour des raisons exceptionnelles et impérieuses telles que des cas de détresse humaine, de grossesse, de décès dans la famille, de maladie grave et de parents accompagnés d'enfants de moins de dix ans, selon l'évaluation des États d'accueil, la mise en quarantaine à domicile peut être autorisée pour 14 journées. Dans de tels cas, l'utilisation de l'application Aarogya Setu a été rendue obligatoire ».

Tous les voyageurs entrants ont été invités à télécharger l'application Aarogya Set sur leurs appareils mobiles.

Au moment de l'embarquement, seuls les passagers asymptomatiques seront autorisés à monter à bord après le contrôle thermique.

Les directives indiquaient en outre que ceux qui arriveront par des frontières terrestres devront également suivre le même protocole, et que seuls ceux qui sont asymptomatiques seront autorisés à traverser la frontière indienne.

«Un formulaire d'auto-déclaration en double doit être rempli par la personne dans le vol ou le navire et une copie de celui-ci sera remise aux responsables de la santé et de l'immigration présents au port d'entrée. Le formulaire peut également être mis à disposition sur l'application Aarogya Setu.À l'arrivée, le contrôle thermique sera effectué pour tous les passagers par les agents de santé présents à l'aéroport, au port ou au port terrestre. Les passagers jugés symptomatiques lors du contrôle doivent être immédiatement isolés et emmenés dans un établissement médical conformément au protocole de santé. Les passagers restants seront conduits vers des installations de quarantaine institutionnelles appropriées, organisées par les gouvernements respectifs des États et des territoires de l'Union. »

Toute personne jugée positive au coronavirus sera évaluée cliniquement. Les directives indiquaient: «si les cas sont bénins, ils seront autorisés à être isolés à domicile ou isolés dans le centre de soins Covid, dans des établissements publics et privés, selon le cas. Ceux qui présentent des symptômes modérés ou sévères seront admis dans des établissements Covid Health dédiés et gérés en conséquence.»

Une mesure similaire de quarantaine pour tous les voyageurs a été confirmée récemment par le Royaume-Uni. Contrairement à ce qui avait été indiqué au départ, elle concernera également les français.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 8 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Pour presse plus libre préférez-vous?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: