Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La guerre en Ukraine pourrait avoir une nouvelle conséquence : réduire l'accès des constructeurs d'avions occidentaux au marché chinois...

La guerre en Ukraine est une véritable plaie pour l'économie mondiale. Les sanctions affectent déjà fortement l'Europe, mais à moyen-terme les USA pourraient sans souffrir autant. De plus, la valeur du Dollar est appuyée sur le pétrole et cette matière première pourrait bientôt être négociée bien plus souvent via d'autres monnaies que le Dollar.

Car, la guerre divise le monde et rapproche la Chine de la Russie et incite les BRICS à ne pas prendre partie et à ne pas parier que le Dollar pour leurs achats. .

Or la croissance de l'économie mondiale est en Asie, en Amérique Latine, en Afrique et non en Europe à la population vieillissante.

Le marché chinois est ainsi un marché crucial pour les prochaines années pour Airbus et Boeing alors que la croissance y est très forte.

Airbus vient d'ailleurs de signer un contrat pour l'achat de 300 avions avec les compagnies chinoises.

Mais la Chine pourrait bien changer progressivement de politique d'achat.

6 C929 fabriqués par COMAC viennent enfin d'efffectuer leurs vols d'essais et sont prêts à être certifiés par l'autorité de l'aviation civile chinoise.

La certification devrait intervenir cet automne pour une commercialisation en 2023.

Le fabricant chinois COMAC est encore dépendant d'importations occidentales mais pour combien de temps?

La Chine pourrait refaire le même parcours dans l'aérien que dans les télécoms où elle a raflé de nombreux marché avec Huawei et a gagné la bataille en montrant qu'elle savait faire aussi bien sinon mieux que les grands constructeurs télécoms européens.

Actuellement l'occident fournit encore des éléments cruciaux comme les commandes de vols et les réacteurs. Mais demain? Nul doute que d'ici 10 ans voire moins les chinois sauront se passer de composants occidentaux et la forte croissance du marché intérieur profitera alors à COMAC.

La mise sur le marché du C919 est donc un évènement extrêmement important sur le marché de l'aérien qui va venir bouleverser le duopole Airbus/Boeing, tout comme Huawei a changé la donne sur le marché des infrastructures télécoms dominé par les américains et les européens.

C'est tout le problème des guerres : elle divisent le monde au lieu de l'unifier, ce n'est jamais bon pour le Business global sauf pour quelques multinationales ou banques impliqués dans les combats...

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS