Partagez cet article :
Toujours rien de concret à l’issue de la réunion qui s’est tenue le 25 mars entre les deux compagnies.

British Airways et Iberia, dont la fusion est annoncée depuis trois ans reste donc en attente. La faute, selon les transporteurs, à des « questions techniques » qui concernent la finalisation de l’accord de principe conclu entre la direction de l’anglaise et les syndicats, destiné à réduire le déficit du fonds de retraite de la société.

Le projet reste néanmoins d’actualité. Les actionnaires de British Airways pourraient ainsi contrôler, prochainement, 55% de la holding, tandis que Caja Madrid récupèrerait 12% du capital.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Cliquez ci-dessus pour voir la nouvelle cabine