Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La IATA lance un système mondial d'échange d'informations sur la sécurité aéronautique


La IATA (International Air Transport Association) et la Civil Aviation Organization, la Federal Aviation Administration américaine ainsi que l'Union Européenne ont signé une déclaration d'intention afin d'échanger des informations sur la sécurité aérienne.

«C'est la première fois que la communauté aéronautique travaille ensemble pour échanger des informations sur la sécurité. Ces données vont nous permettre de renforcer nos efforts pour réduire les risques les plus importants» s'est félicité Giovanni Bisignani, le directeur général de la IATA.

La IATA a rappelé à cette occasion l'amélioration sensible de la sécurité aérienne: alors que l'on comptait 247 morts en 1945 pour 9 millions de passagers transportés, il y a eu 685 morts en 2009 pour 2,3 milliards de passagers transportés.

Un chiffre qui reste encore trop important dans l'absolu pour les voyageurs mais qui devrait diminuer dans le futur grâce encore une fois aux progrès technologiques et à l'adoption de nouveaux standards de sécurité.

Il est noter qu'ensemble ces organismes visent à standardiser justement les informations des audits de sécurité dans les 12 à 18 mois.

L'Union Européenne vient par ailleurs de mettre à jour les compagnies aériennes inscrites dans sa liste noire.

Les compagnies aériennes des Philippines et du Soudan sont désormais interdites de vol en Europe voir  Liste-noire-l-europe-interdit-de-vol-les-compagnies-du-soudan-et-des-philippines.

SONDAGE
Les politiciens français sont-ils trop idéologiques, éloignés des réalités dans leur tour d'ivoire?
Newsletter
S'inscrire à la newsletter