Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Le contrôle terrifiant du gouvernement chinois sur son peuple préfigure-t-il le futur de la France et de l'UE dans les prochains mois? La réponse semble être positive au regard de ce que nous avons vécu ces derniers mois et de la pensée unique prônée par certains politiques en France actuellement. Pour ne pas transformer notre pays en une Nouvelle Chine, votez en votre âme et conscience. Pensez à la politique du parti unique chinois : il n'est jamais bon qu'on vous dise pour qui voter!

Nous vous avions parlé au début du mois d’avril de la mise en place d'un confinement strict à Shanghai dans le cadre de la politique 0 Covid du gouvernement chinois.

Ce confinement qui dure depuis plus le 27 mars commence à exaspérer les habitants de la ville.

Dernièrement on a vu des scènes de résidents de la ville cherchant de la nourriture, rationnant des légumes et demandant au gouvernement de leur permettre d'aller faire des courses. « C'est la première fois dans ma vie que je suis inquiet pour trouver de la nourriture. Maintenant j'ai peur qu'il n'y ait bientôt plus de lait pur les enfants » a déclaré un cadre basé à Shanghai au Financial Times. Le gouvernement a mis en place des distributions gratuites mais qui ne sont pas suffisantes pour la majorité des gens.

Beaucoup commandent leurs aliments par livraison mais les plate-formes sont débordées. Les habitants se sont regroupés par résidence pour acheter les produits de base alors que les plate-formes livrent de préférence aux groupes d'au moins 50 personnes car il devient compliqué de se faire livrer individuellement.

Il est à noter que comme le prouvent les études scientifiques le confinement semble peu efficace pour réduire les contaminations alors que l'on a compté 26000 nouveaux cas à Shanghai dimanche dernier et 23000 lundi 11 avril.

Les conditions du confinement sont extrêmement dures alors que les citoyens ne peuvent pas sortir de leurs maisons et que des drones circulent dans certaines parties de la ville pour surveiller les habitants.

Les autorités de Shanghai ont également forcé les enfants à se séparer de leurs parents pour effectuer une quarantaine s'ils sont testés positifs. Pour les personnes positives elles ont le choix entre rester chez elles ou être placées dans un centre de quarantaine avec des lits de camps.

Des images d'éliminations d'animaux familiers ont circulé sur le web ce qui ajoute à la tragédie même si c'est plutôt rares.Certaines localités ont demandé l'abattage systématique des animaux familiers et cela dépend des comité de quartier. De nombreuses images du mécontentement populaire ont circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

L'exaspération ets d'autant plus forte que les sanctions sont dures pour ceux qui osent protester.

Mercredi, la ville de Shanghai a précisé que les personnes qui « enfreignent les dispositions de cet avis seront traitées dans le strict respect de la loi par les organes de sécurité publique…. Si cela constitue un crime, ils feront l’objet d’une enquête conformément à la loi » indique un article de Reuters.

Face à cette vague de protestation, les autorités ont néanmoins décidé de lâcher du lest lundi en autorisant les sorties de manière limitée dans 40% des zones résidentielles de la mégalopole.

Le président chinois assuré qu'il souhaitait poursuivre sa politique zéro Covid. A l'automne prochain il doit y avoir un Congrès du Parti Communiste chinois qui devrait reconduire le président Xi Jinping. Ces évènements vont-ils remettre en question son élection? Rien de moins sûr selon la Radio Télévision de Suisse Romande. « Pendant le confinement de Wuhan, un mécontentement intense et grandissant avait aussi été relevé. Fort de son pouvoir de propagande, le Parti communiste chinois avait finalement réussi à retourner la situation en sa faveur et à faire passer sa méthode comme une victoire totale. Rien ne dit qu'il n'y arrivera pas une fois encore dans le cas de Shanghai ». Un peu comme en France...

La situation des libertés publiques s'est fortement dégradée en France ces derniers mois l'entrainant vers une dérive autoritaire

On ne peut que faire un parallèle avec la situation en France alors que les anciens grands partis d'opposition (LR et PS) appellent à voter pour un candidat unique en France Emmanuel Macron, Marine Le Pen étant diabolisée alors que son programme n'a rien d'extrême. En Chine rappelons que le pays est dirigé par un parti unique. Le fait d'avoir en France une unanimité des grands partis pour le vote d'Emmanuel laisse songeur. La France serait-elle devenue la nouvelle Chine de l'Occident comme nous le disions il y a quelques mois?

Pour cela il aurait fallu que le gouvernement français aille très loin comme :

- avoir entretenu un état d'urgence bien trop long pour lui donner les pleins pouvoirs,
- diriger le pays via un Conseil de Défense sans être en guerre,
- avoir pris des décisions sans explication via un Conseil Scientifique,
- conditionner la liberté de circuler via injections expérimentales encore en essai de Phase 3, quasi obligatoires et régulières,
- priver des milliers de gens de revenus, d'accès aux soins, de liberté de déplacement s'ils refusent ces injections ou de se faire tester,
- confiner mettre en place des couvre-feux même si la science montre qu'ils sont peu utiles,
- interdire les promenade en forêt,
- obliger à porter des masques dans les rues sur les plages,
- obliger à porter les masques dans les classes dès 6 ans
- mettre en place des auto-autorisations pour sortir de chez soit pour une heure,
- fermer administrativement des magasins non essentiels,
- payer les magasins et les entreprises fermées avec des dettes qui vont réduire en esclavage le pays auprès de puissances étrangères ou de groupes financiers étrangers,
- mettre en place des QR Codes et des laissez-passer pour tout et n'importe quoi.

Et bien oui vous ne rêvez pas tout cela va été mis en place ici, dans notre pays ces derniers mois. D'autant que le Crédit Social à la chinoise est déjà en test dans certains pays d'Europe comme l'Ukraine ou l'Italie (voir Le Crédit Social au coeur de l'Europe)

Quand vous voterez, pensez à la politique du parti unique chinois: il n'est jamais bon qu'on vous dise pour qui voter!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut