Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Une nouvelle étude vient remettre en cause la discrimination opérée envers les non vaccinés français de retour en France...

Actuellement les non vaccinés doivent effectuer des tests PCR ou antigéniques pour revenir en France après un voyage contrairement aux non vaccinés.

Or cette mesure discriminante semble de moins en moins logique. En effet une étude relayée par Forbes et effectuée par Jama Network montre que l'efficacité du vaccin Pfizer après la seconde ou la troisième dose se réduit après seulement quelques semaines.

Cette étude danoise qui a été réalisée auprès de 128 personnes montre que le niveau d'anticorps contre le variant Omicron baisse de 76% quatre semaines après la seconde dose à 53% de 8 à 10 semaines et 19% seulement de 12 à 14 semaines après. Autant dire que 3 mois après la seconde dose l'efficacité est faible.

Pour la 3ème dose le niveau d'anticorps baisse de 5,4 fois pour Omicron seulement après 3 à 4 semaines.

L'étude visible ici conclut : « notre étude a révélé une baisse rapide des titres d'anticorps neutralisants sériques spécifiques à Omicron quelques semaines seulement après les deuxième et troisième doses de BNT162b2...Dans l'ensemble, les réponses immunitaires protectrices induites par le vaccin après une deuxième et une troisième dose de BNT162b2 sont transitoires et des doses de rappel supplémentaires peuvent être nécessaires, en particulier chez les personnes âgées ; cependant, l'immunité des lymphocytes T conservée et les anticorps non neutralisants peuvent toujours fournir une protection contre l'hospitalisation et la mort ».

Cette étude montre ainsi que les restrictions de voyage pour les non vaccinés au retour d'un pays tiers sont non fondées et que cette discrimination devrait cesser en France. Les non vaccinés doivent en effet effectuer des tests PCR/Antigénique pour revenir dans leur propre pays y compris d'un pays vert. Comme l'avait souligné un journal allemand, la France c'est l'Absurdistan.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS