Partagez cet article :

On observe des choses étonnantes en voyageant.Voici quelques histoires de voyageurs qui ont eu lieu en 2018…


Un ami à plumes

Fin janvier une femme a tenté d’amener un paon à bord d’un vol d’United Airlines allant de New York Newark à Los Angeles en, insistant que l’animal était important pour son « support émotionnel ».

Une retraitée

Une femme de 66 ans a réussi à prendre un vol de Chicago à Londres sans billet et passeport en janvier. La femme a indiqué s’être chassée derrière d’autres voyageurs pour ne pas se faire remarquer par la sécurité et embarquer à bord d’un vol British Airways au départ de Chicago. Elle a été arrêtée à la frontière anglaise et a été rapatriée aux Etats-Unis et arrêtée. Ce n’était pas sa première fois…

Des mesures X-trêmes

En mars une femme à Dongguan a a sauté dans la machine à rayons X avec son sac à main pour passer les contrôles de sécurité. Elle aurait ainsi tenté de protéger l’argent qui était dans le sac.

Sèche-linge en avion

En février, une passagère à bord d’un vol Ural Airlines entre la Turquie et la Russie a été vue en train de sécher ses sous-vêtements en la orientant vers les bouches de climatisation.

Terreur d’écriture

Une femme de 65 ans a fait fermer une partie de l'aéroport de Brisbane en avril après avoir écrit les mots «Bomb to Brisbane» sur ses bagages. La femme, qui arrivait de Mumbai, avait écrit par erreur «Bomb» plutôt que «BOM», le code de l'aéroport de Mumbai.

Entrée interdite

Un Syrien a passé plus de trois mois dans la zone de transit de l'aéroport international de Kuala Lumpur. Hassan al-Kontar a été expulsé des Émirats arabes Unis vers la Malaisie en 2017, où il a initialement reçu un visa de trois mois, mais a été mis sur une liste noire pour avoir «passé trop de temps». Suite à une tentative ratée de voyager au Cambodge, il a été renvoyé en Malaisie le 7 mars dernier et vit depuis lors à l'aéroport.

Vacances buissonnières

Un garçon de 12 ans de Sydney a réussi à faire un voyage en solo à Bali en avril, après avoir volé la carte de crédit de ses parents pour payer des vols et un hôtel. Il a voyagé à Perth puis en Indonésie.

Prendre l’air en urgence

En mai, un passager de 25 ans a été condamné à une amende de 10 000 dollars et a été détenu pendant 15 jours après avoir ouvert une porte de secours sur un vol Lucky Air afin de prendre l'air en attendant de quitter l'avion à Sichuan en Chine. Cela a déployé par inadvertance la glissière d’évacuation de l’avion.

Un rat dans ses bagages

Un passager en Arkansas qui avait perdu ses bagages après avoir pris un vol d'American Airlines s'est fait renvoyer son sac cinq jours plus tard, seulement pour trouver un rat décédé à l'intérieur. La compagnie aérienne a accordé au passager un dédommagement de 1 600 dollars des États-Unis, soit le paiement international maximal.

  
NE MANQUEZ AUCUNE INFORMATION : JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER!
DISCUTEZ DE CET ARTICLE, DONNEZ VOTRE AVIS, DONNEZ-NOUS UNE INFORMATION: CREEZ UN SUJET DANS LE FORUM
Aller en haut
Web Analytics