Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Enfin un journal libre et détenu par ses salariés : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

Accorhotels teste son concept Accorlocal à l'international même si actuellement il sera proposé uniquement dans les hôtels 25Hours dans lesquels le groupe français a pris une participation...

Actuellement le concept Accorlocal est disponible uniquement dans certains hôtels en France.

A l'occasion d'une interview avec Business Traveller, Sébastien Bazin a indiqué que le concept visait à étendre sa base clients au delà des hôtes de ses hôtels pour séduire les personnes habitant à proximité de ses hôtels.

« Le problème avec cette industrie c'est que nous voyons les clients 3 à 4 fois par an même si certains qui représentent moins de 5% viennent 20 fois par an. Facebook voit ses clients 12 fois par jour et Amazon 4 fois par semaine. Si nous voulons croitre et avoir de meilleures valorisations, nous devons mieux interagir et plus fréquemment avec nos clients. Cela coûte cher d'acquérir des clients, alors quand vous les avez, pourquoi ne pas les garder et leur offrir quelque chose qui puisse améliorer sa vie quotidienne même s'il ne séjourne pas chez vous. C'est pourquoi nous nous positionnons en dehors de l'hôtellerie...Une personne peut habiter à côté d'un hôtel mais veut profiter d'un service 24/7. Peut-il déposer quelque chose, prendre un colis, profiter d'un service de blanchisserie, réserver un restaurant via un concierge digital près de là où il habite? Accorlocal vise à élargir notre offre. Accorlocal doit être la première pensée quand il s'agit de services ».

Accorhotels n'a pas fait de commentaires quant à la réussite du concept en France.

Mais 25Hours Hotels vient d'annoncer que ses hôtes et les voisins d'un de ses établissements, le 25Hours HafenCity Hambourg, peuvent désormais profiter des services Accorlocal.

L'idée est d'offrir un service de conciergerie aux habitants.

La marque a indiqué que deux employés sont en charge des recommandations pour les restaurants ou les réservations de billets concerts et qu'ils peuvent aider les habitants à trouver des services ou des cours.

Dans le cadre de ce service pilote l'offre est testée à Hambourg avant d'être déployée autres hôtels du groupe 25Hours. Pour favoriser son lancement le rez-de-chaussée de l'hôtel a été transformé pour offrir ce service de conciergerie.

Les habitants peuvent demander au concierge une livraison de pain, un service de blanchisserie, un cours de yoga, par email, téléphone ou de visu. Le concierge peut également chercher des hommes de main pour des répartions, des services de jardinage...

En plus d'autres services sont proposés comme l'envoi de cadeaux, ou de fleurs, des offres de ménage...

Sébastien Bazin a été clair en début d'année quant aux objectifs : « il y a 7,5 milliards de personnes vivant sur cette planète et 1,3 milliard qui voyagent et qui vont bientôt être 2 milliards. Aujourd'hui 6 milliards de personnes ne voyagent pas dont un milliard dans des villes. Ils connaissent nos marques et marchent à côté de nos hôtels mais ne les fréquentent pas parce qu'ils ont peur que quelqu'un leur demande : quelle est votre numéro de chambre? Et ils n'en ont pas parce qu'ils sont juste voisins. C'est pourquoi nous devons offrir à 1 milliard de personnes quelque chose dont ils ont besoin. Et si nous réussissons cela deviendra-t-il peut-être20 ou 50% de notre business? Croyez moi cela vaut la peine d'être tenté».

Accorhotels s'est développé agressivement et s'est diversifié rapidement ces derniers mois. Y a-t-il un risque que la société aille trop vite?

Comme d'habitude Sébastien Bazin voit les choses différemment.

« Il y a le risque de ne pas avoir de succès,de n'être pas compris ou le risque d'avoir tort ».

Le lancement d'Accorlocal au sein des hôtels 25Hours va être un test crucial...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le reconfinement?
Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: