Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le secteur aérien a connu peu d'accidents en 2022 et reste l'un des moyens de transports les plus sûrs...

Il y a eu seulement deux accidents mortels impliquant de grands avions d'au moins 19 sièges en 2022.

Le premier accident a eu lieu en Chine. Un B737-800 de la compagnie China Eastern Airlines qui reliait Kunming et Guangzhou s'est écrasé le 21 mars. Tous les membres et voyageurs sont morts.

Le second accident mortel a eu lieu le 6 novembre en Tanzanie lors de l'approche finale à l'aéroport de Bukoba d'un ATR 42-500. Les 17 passagers et 2 membres d'équipages
sont décédés.

Tous les autres accidents mortels ont eu lieu sur de petits avions équipés de turbopropulseurs ou de moteurs à piston.

Au total il y a eu 12 accidents mortels avec 229 décès en 2022 contre 15 accidents mortels et 134 morts en 2021 (12 accidents et 332 morts en 2020).

En 2022, c'est donc le crash de China Eastern qui a été le plus grave pour la sécurité aérienne. Il a été le 3ème accident le plus mortel de l'histoire de l'aviation commerciale chinoise après les crashs des vols 3943 de China Southern et 2303 de China Northwest.

Suite à ce crash la compagnie chinoise a décidé pendant un mois de ne plus utiliser de B737-800 avant de les remettre en service.
Selon le Wall Street Journal, les boites noires de l'avion ont révélé que quelqu'un avait délibérément fait piquer l'avion sur les montagnes.

Cette thèse est renforcée par le fait qu'il n'y a pas eu d'appels de détresse ou de SOS lancés depuis le cockpit de l'avion à destination des contrôleurs aériens. On voit donc que la cause humaine et psychologique peut-être facteur d'accident comme on l'avait vu avec le crash d'un A320 d'Eurowings (vol 4U9525) qu'un pilote avait délibérément lancé sur une montagne pour se suicider. Les autorités chinoises n'ont cependant pas confirmé la thèse du suicide du pilote du vol de China Southern.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS