Partagez cet article :

Aeroflot a développé un service de détection d'explosifs par des chiens spécialement entrainés à l'aéroport de Moscou Sheremetyevo...

Aeroflot est à l'avant-garde de nombreuses innovations dans le domaine de l'aérien. Ella a récemment investi massivement dans le service à la clientèle et dans de nouveaux avions : elle possède aujourd'hui l'une des plus grandes et plus jeunes flottes d'avions commerciaux au monde.

Une des innovations peu commune d'Aeroflot est toutefois l’utilisation de chiens spécialement entrainés pour des motifs de sécurité aérienne.

Aujourd’hui, à l’aéroport international de Moscou Sheremetyevo, vous verrez sans doute des chiens spécialement entrainés se promener dans le terminal de l’aéroport avec leurs maitres.
Les chiens se reconnaissent au fait qu'ils ne sont pas grands et qu'ils sont amicaux. En fait, il n’est pas rare de voir des sourires sur les visages des passagers lorsque les chiens reniflent autour de leurs sacs. Cette convivialité fait partie de la raison pour laquelle les chiens ont été élevés et l'histoire de leur apparition dans les aéroports de Russie est intéressante.

aeroflot cheins bagages

L'idée originale derrière ces chiens remonte à l'URSS et à leur utilisation par les services de sécurité pour la recherche d'explosifs.

Lorsque les spécialistes de la sûreté aérienne ont envisagé de les utiliser, il y avait des considérations supplémentaires à prendre en compte.

Pour commencer, les petits chiens étaient mieux adaptés à l'inspection des aéronefs et, en outre, ils menaçaient moins les passagers du terminal, qui ne seraient peut-être pas habitués à d'autres chiens ou en auraient même eu peur. Les chiens portent également des muselières pour ne pas alarmer les enfants.
Cette nouvelle race de chiens a été mise au point pour la sécurité d’Aeroflot par Klim Sulimov, à l’origine un biologiste russe de renom. A une époque ces chiens étaient même connus comme les chiens Sulimov. Mais aujourd'hui, ils s'appellent Shalaikas. Ils sont plus de 50, dont 20% sont en service actif. Les autres sont formés vers l'âge de six mois et sont prêts à entrer en service actif vers 18 mois. (Quand les chiens partent à la retraite, ils font d'excellents animaux de compagnie.)

aeroflot chien recompense

Les chiens travaillent dans l'aérogare, au niveau de la piste pour la zone des départs et dans les entrepôts de fret : certains chiens effectuent un service de nuit et d'autres un service de jour (avec leurs maîtres). Les experts en sécurité sont bien conscients du fait que pour prévenir le terrorisme, ainsi que pour vérifier les points de contrôle fixes où sont installés les scanneurs de sécurité des aéroports traditionnels, il est essentiel que les menaces soient détectées avant même qu'elles n'entrent dans l'aéroport, et bien sûr, les chiens sont extrêmement capables de le faire, même en patrouillant au niveau des parkings de l’aéroport.

Si vous demandez aux manipulateurs combien de fois ils ont retrouvé des traces d'explosifs, la réponse surprenante : tous les jours! En effet, les agents plantent de minuscules traces inoffensives dans des conteneurs spéciaux autour de l'aéroport pour que les chiens puissent les détecter : ils sont récompensés lorsqu'ils trouvent une trace suspecte.
Ce qui est étonnant, c’est que le nez des chiens est si sensible qu’ils peuvent sentir les explosifs même s’ils ont été emballés de manière étanche ou dans un récipient hermétique. C'est peut-être cet aspect qui montre leur valeur de dissuasion et qu'ils font très bien leur travail.

 Faire connaître les efforts des chiens a également un effet dissuasif. Ils peuvent également sentir le parfum d'un explosif sur les vêtements des chasseurs.

Il est possible d'apprendre aux chiens à détecter d'autres odeurs, même si ceux-ci sont formés à la détection des cinq explosifs de base, y compris lorsqu'ils sont mélangés.

imageaeroflot chiens securite controle

Quand les chiens trouvent un échantillon contenant des explosifs, celui-ci est ensuite transporté dans un laboratoire où il est contrôlé et analysé à distance, ce qui permet également d'évaluer la précision et l'efficacité des chiens.

S'appuyant sur le succès de ce service canin, Aeroflot propose désormais la surveillance olfactive, un système matériel et logiciel comprenant un équipement spécial pour les chiens, qui permet d'identifier la nature des substances détectées et de transmettre les informations à l'ordinateur d'un agent.

La race Shalaika consiste aujourd'hui principalement en un croisement de deux races de chiens provenant d'éleveurs lappons ( laika ) et d'éleveurs turkmènes ( chacals dorés ).

La Russie jouit - ou souffre - de températures extrêmes, et le chacal est bon par temps chaud, le laika par le froid.

En 2019, Aeroflot présentera ses Shalaikas et son système de surveillance olfactif à l'exposition canine internationale Eurasia 2019.

Le service de prévention des chiens d’Aeroflot est régulièrement récompensé.

En décembre 2018, la compagnie aérienne est devenue la première entreprise de transport à remporter la catégorie biotechnologie et génie génétique aux Innovation Time Awards pour son prix projet « Aeroflot Sulimov Dogs ».

Le projet Facebook de la compagnie aérienne «Sulimov Dogs» a également remporté le prix du tourisme et des voyages, pour les relations avec les médias numériques et l'engagement communautaire aux IPRA Golden World Awards.

www.aeroflot.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut